Peugeot a décidé de « concentrer les ressources sur le tennis ». (A.Réau/L'Équipe)
Ligue 2 - Sochaux

Peugeot s'excuse après les propos maladroits d'une dirigeante sur le FC Sochaux

Le constructeur automobile français a présenté ses excuses jeudi après une polémique déclenchée par les propos d'une dirigeante, qui avait opposé les « valeurs populaires » du foot à la montée en gamme de la marque.

Interrogée sur un éventuel retour de Peugeot au FC Sochaux, la responsable des partenariats Isabel Salas Mendez avait déclaré sur Europe 1 fin mai que « le football [était] un sport qui n'[allait] pas trop avec [leurs] valeurs ». « Il véhicule des valeurs populaires, et nous, on essaye de monter en gamme », avait-elle déclaré. Ces déclarations ont suscité l'indignation sur les réseaux sociaux, beaucoup d'internautes accusant Peugeot (groupe PSA) de « mépris de classe ».
Le football est-il trop «populaire» pour les marques qui veulent «monter en gamme» ?
Peugeot a présenté ses excuses : « La marque comprend l'émotion suscitée par cette maladresse, c'est pourquoi Jean-Philippe Imparato (directeur de la marque) s'est aussitôt excusé au nom de la marque sur Twitter, des excuses que nous renouvelons. »

Peugeot va se concentrer sur le tennis

Le constructeur automobile français a indiqué regretter la « mauvaise perception » du mot « populaire » qui, selon eux, « n'était pas employé dans un sens péjoratif ». Il en va de même pour l'idée de « monter en gamme » : « Chez Peugeot, monter en gamme, ça veut dire qu'on entend offrir le meilleur à tous nos clients », assure le constructeur.
Concernant la stratégie de sponsoring, Peugeot a décidé de « concentrer les ressources sur le tennis », pour une « meilleure efficacité marketing et une cohérence sur le plan international ».
Réagissez à cet article
500 caractères max
carmapia 6 juin à 20:00

A trop vouloir se dédouaner, on finit par pédaler dans la semoule et on rame, on rame...

ADS :