Philippe Piat (D.R)
Webdoc à collectionner

Philippe Piat (président de la FIFpro) : «Le joueur est un esclave»

La FIFpro dénonce les dérives spéculatives du système des transferts, au détriment de la liberté des joueurs. FF vous emmène à la découverte du webdoc «Hors-jeu», à consulter en ligne. Une autre vision du foot.

«C'est un peu exagéré de dire ça, mais c'est la réalité. Un joueur n'est pas un salarié comme un autre, il est obligé d'accepter des choses, et comme sa passion, c'est de jouer, il est capable d'accepter d'avaler pleins de couleuvres pour pouvoir jouer.» Ces propos sont signés Philippe Piat, président de la fédération internationale des associations de footballeurs professionnels (FIFpro), qui témoigne dans le webdoc «Hors-jeu», que FF vous propose de découvrir. Piat estime aujourd'hui qu'un joueur n'est pas aussi libre qu'il le faudrait, estimant notamment que le joueur en question ne sait pas que sa «jambe droite ou sa jambe gauche» peut avoir été cédée à un fond de pension. Du coup, le joueur n'aurait donc plus le contrôle sur une carrière qui peut rapidement tourner en sa défaveur si, par exemple, il refuse de prolonger son contrat alors que celui-ci prend bientôt fin.
Esclavage moderne ou mal nécessaire, le football de haut niveau en est arrivé là: devenus objets de spéculation folle, les joueurs s'achètent aujourd'hui à la découpe. Une jambe, ici; un bras, là ; tel fonds d'investissement, ici ; tel groupe financier, là. Des privés, des entreprises ou des fonds de placement se jettent sur ce marché d'un nouveau genre, même si la FIFA tente d'y mettre le holà. C'est la propriété tierce (TPO), qui permet d'acheter 10 ou 50% des droits d'un joueur.
 
 
A propos de hors jeu : C'est un web documentaire à collectionner. La mécanique du site repose sur le principe bien connu des cartes de foot à collectionner de notre enfance. Passionnant et participatif, il se compose de 99 cartes numériques à collectionner et à partager sur les réseaux sociaux. Plus vous partagez plus vous aurez accès aux témoignages et enquêtes exclusives. Les deux journalistes, David Dufresne et Patrick Oberli, ont plongé pendant 18 mois dans l'univers impitoyable du football pour nous offrir un édifiant reportage sur toutes les dérives actuelles du football. A vous de jouer.
Réagissez à cet article
500 caractères max
BelCanto 28 avr. à 22:53

Ce n'est peut-être pas vraiment de l'esclavage moderne (les salaires), si l'on songe à cet Etat, en rapport avec la CM, qui est visé par cette accusation. Mais il s'agit bien d'une mise en objet de l'individu ("devenu objet de spéculation"), une réification en somme, avec tout ce que cela entraine de perte et d'assujettissement. Mais ils ne sont certainement pas les seuls ; c'est un reflet d'une réalité actuelle plus vaste.

ADS :