18.09.2018, Veltins Arena, Gelsenkirchen, GER, UEFA CL, Schalke 04 vs FC Porto, Gruppe D, im Bild Trainer Sergio Conceicao // during the UEFA Champions League Group D Match between Schalke 04 vs FC Porto at the Veltins Arena in Gelsenkirchen, Germany on 2018/09/18. EXPA Pictures © 2018, PhotoCredit: EXPA/ Eibner-Pressefoto/ Schueler  *****ATTENTION - OUT of GER***** 20180918_EP_FCP_EER0608.JPG Schueler Schalke 04 vs FC Porto *** Local Caption *** (Schueler/EXPA/PRESSE SPORTS/PRESSE SPORTS)
Portugal - 20e journée

Porto s'offre Benfica et recolle à 4 points

Dans un match spectaculaire, Porto est venu à bout du leader Benfica, et s'offre donc le O Classico (3-2) du Championnat portugais. Les hommes de Sergio Conceicao se rapprochent.

Le O Classico se déroulait ce samedi soir au Portugal, et ce fut un match avec de nombreux rebondissements ! Porto, qui accueillait Benfica à l'Estadio do Dragão, était placé à la deuxième place du Classement de la Liga NOS avec 7 points de retard sur le club de la capitale avant la rencontre. Mais grâce à leur beau succès 3-2, les voilà de retour à quatre unités. Dès le début de la rencontre, les Portistes ont fait la différence face à des Lisboètes dépassés. Oliveira a ouvert le score tôt dans la rencontre sur une belle reprise de volée après un magnifique débordement sur le côté droit et un centre d'Otavio (1-0, 10e). Contre le cours du jeu, le club leader a égalisé par l'intermédiaire de Vinicius après que Marchesin a relâché le ballon dans les pieds du buteur brésilien. Puis le FC Porto a continué de dérouler son jeu, inscrivant deux buts avant la mi-temps. Des réalisations de Telles sur penalty (2-1, 38e) et du défenseur du Benfica Dias contre son camp (3-1, 44e).

Réaction insuffisante du Benfica

Au retour des vestiaires, les Dragons ont subi les attaques rouge et blanche. Benfica revenait avec de meilleures intentions, mais le retard était trop conséquent, et le doublé de Vinicius (14e but cette saison), après une magnifique passe en talonnade de Silva dans la surface (3-2, 50e), n'a rien changé. Les hommes de Sergio Conceicao ont remporté le duel physique, si important dans un match à haute tension comme celui-ci. Et malgré le beau visage de Benfica en seconde période, la détermination – parfois la violence – a fini par l'emporter. - M.D.

Le best-of du football européen ce samedi
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :