Carlos Vinicius est titulaire dans le couloir gauche de Monaco. ( V.Michel/L'Equipe)
Portugal

Portugal : Vinicius, Vietto, Rosier... Les recrues à suivre cette saison en Liga NOS

Le Championnat portugais a repris ses droits la semaine passée. Si le Benfica, tenant du titre, a perdu son joyaux Joao Felix, il s'est aussi bien renforcé cet été. Mais les Aigles ne sont pas les seuls à avoir été actif sur le marché des transferts, à l'image de Porto ou du Sporting. FF présente cinq des recrues à suivre cette saison.

Raul de Tomas (Benfica)

Longtemps considéré comme l'un des grands espoirs de la Castilla ou il a été formé, Raul De Tomas espère cette saison éclore véritablement. Au Real Madrid, il n'a jamais vraiment eu sa chance et pourtant, nombreux sont ceux qui reconnaissent le talent de l'attaquant espagnol. Mais dans une équipe comme le Real, difficile de se faire un nom. Les Merengues avaient donc décidé de prêter l'hispano-dominicain dans un premier temps à Cordoba, puis au Real Valladolid. Un séjour concluant pour lui puisqu'il inscrira 15 buts en 39 matches sous les couleurs des Blanquivioletas. Mais malgré des bonnes performances, Raul de Tomas est barré au Real Madrid par Benzema notamment. Le club madrilène décidait une nouvelle fois de le prêter, cette fois-ci au Rayo Vallecano, pendant deux ans. Là-bas, l'attaquant de 24 ans va démontrer tout son talent. Auteur de 38 buts en 66 matches, il passe un cap dans son jeu et se fait logiquement remarquer par plusieurs écuries européennes. Cet été, il s'est envolé pour le Benfica et tentera de confirmer qu'il peut s'imposer dans un grand club européen.

Shoya Nakajima (Porto)

Formé à Tokyo, Shoya Nakajima est un véritable phénomène dans son pays. Très tôt, il s'impose comme l'un des gros espoirs du football japonais et après un prêt à Kataller Toyama, il décide de découvrir un autre continent : l'Europe. C'est à Portimonense que l'attaquant nippon va découvrir le Championnat portugais. Prêté dans un premier temps, il réalisera une première saison remarquable et remarquée. Dix buts et dix passes décisives qui pousseront logiquement Portimonense à s'attacher ses services. Sa seconde saison sera dans la continuité de la première mais, à la surprise générale, bien que pisté par de gros clubs européens, il s'envolera direction le Qatar et Al Duhail pour 35 millions d'euros à la mi-saison. Un choix surprenant pour celui qui était annoncé comme une piste sérieuse du PSG à ce moment-là, mais un choix sans doute dicté par l'argent. Peu importe, après six mois au Qatar, l'international japonais est de retour dans un pays qui lui réussit bien. Arrivé à Porto cet été, il devrait être un atout offensif majeur de son équipe.

Carlos Vinicius (Benfica)

Passé par notre Championnat de France, à Monaco, Carlos Vinicius s'est envolé cet été pour le Benfica dans un Championnat que lui aussi connait bien puisqu'il y a joué déjà à deux reprises. En 2017, l'attaquant brésilien est prêté par Gremio au Real Sport Clube, équipe de Deuxième Division portugaise. Après 39 matches et 19 réalisations, il tape dans l'œil de Naples, qui décide de le recruter. Mais encore trop tendre pour la Série A, il est à nouveau prêté au Portugal, à Rio Ave cette fois. Là-bas, son grand gabarit (1m90), son aisance technique et son pied gauche font des ravages. En 20 matches, il trouvera le chemin des filets à 14 reprises. Mais en dehors du Championnat lusitanien, l'attaquant de 24 ans peine à s'imposer. Cette année, le Benfica a déboursé 17 millions d'euros pour le faire venir. Une somme conséquente qui met logiquement une pression supplémentaire sur un joueur qui espère enfin réussir à être constant dans un club.

Valentin Rosier (Sporting)

Lui est un joueur bien connu des amoureux de Ligue 1. Celui qui a fait ses débuts en professionnel avec Dijon en 2017 à cet été hissé les voiles direction le Sporting. En L1, le latéral droit français s'est petit à petit fait un nom. Il avait connu des difficultés à se lancer dans le monde pro mais après la signature de son premier contrat pro, le défenseur de 22 ans n'a cessé d'impressionner son monde et surtout son entraineur Olivier Dall'Oglio, qui appréciait énormément le joueur. «J'aime bien ce genre de profil, déclarait-il. Ils ont bouffé un peu... entre guillemets, de la merde. Alors être pro, c'est magnifique. Ils savourent.» Très courtisé en Allemagne et en Angleterre, Valentin Rosier c'est finalement orienté vers le Portugal. Percutant sur son côté droit, il devrait apporter énormément au Sporting qui cherche peu à peu à se reconstruire.

Luciano Vietto (Sporting)

L'attaquant argentin s'était révélé en Liga sous les couleurs de Villareal. Adroit devant le but et possédant une bonne qualité technique, Luciano Vietto a tout de suite attiré l'attention sur lui. En une saison chez le Sous-Marin Jaune, il inscrira 20 buts et délivrera 8 passes décisives. Des performances impressionnantes pour l'attaquant qui n'a alors que 21 ans à cette époque et qui fait déjà parti des meilleurs buteurs du Championnat. Il s'envolera par la suite vers l'Atlético Madrid mais la marche sera trop haute pour lui. Très peu utilisé par Diego Simeone, il ne parviendra pas à s'imposer et enchainera les prêts, d'abord au FC Seville puis à Valence et enfin à Fulham la saison passée. Cet été, les Colchoneros ont décidé de se séparer définitivement du joueur pour le plus grand bonheur du Sporting. Le club lisboète a déboursé 7 millions d'euros pour s'attacher ses services. Une belle opportunité pour Luciano Vietto, qui aura l'occasion de se montrer à nouveau sous son meilleur jour.
Hanif Ben Berkane
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :