Les performances de Mesut Özil ont été très critiquées en Allemagne (Richard Martin/L'Equipe)
CM 2018 - Allemagne

Pour Oliver Bierhoff, «il aurait fallu se passer d'Özil»

Le manager général de l'Allemagne, Oliver Bierhoff, a affirmé qu'il aurait fallu renvoyer le joueur d'Arsenal après la polémique sur ses photos avec le président turc.

Neuf jours après l'élimination de l'Allemagne en phase de groupes de la Coupe du monde, les langues se délient. Le manager général Oliver Bierhoff a affirmé qu'il aurait fallu exclure Mesut Özil de la Mannschaft après la polémique née de ses photos avec le président turc, Recep Tayyip Erdogan. «Nous n'avons jamais contraint des joueurs de l'équipe nationale à faire quoi que ce soit, mais nous avons au contraire toujours cherché à les convaincre. Avec Mesut, nous n'y sommes pas arrivés. On aurait dû envisager de nous passer de lui sportivement», a déclaré Bierhoff au quotidien allemand Die Welt.
Comme son coéquipier Ilkay Gundogan, Özil avait posé avec le président turc, alors en pleine campagne électorale. Les deux joueurs d'origine turque avaient été accusés de manquer de loyauté à l'Allemagne mais les photos ne les ont pas empêchés d'intégrer la liste des 23 joueurs allemands sélectionnés pour la Coupe du monde. Alors que Gündogan avait tenté de s'expliquer dans une interview, Özil a annoncé qu'il ne parlerait plus à la presse. La Mannschaft l'a même autorisé à boycotter une journée de rencontre avec les journalistes.
«Je crois que le fait que Mesut et Ilkay aient fait ces photos n'a pas tellement perturbé l'équipe, mais la polémique n'a jamais cessé. Avec le recul, j'essayerais de régler ce problème de façon plus nette», a reconnu Oliver Bierhoff. Fantomatique contre le Mexique (0-1), Özil avait été écarté contre la Suède (2-1) avant de revenir dans le onze allemand pour le match décisif contre la Corée du Sud (0-2), sans faire grande impression. Gündogan a été propulsé titulaire contre la Suède, mais n'a pas quitté le banc lors des deux autres matchs de la Mannschaft.
Réagissez à cet article
500 caractères max