Rudi Garcia, ici lors de la défaite de Lyon à Marseille (1-2). (B.Papon/L'Equipe)
Ligue 1 - OL

Pour Rudi Garcia (OL), l'utilisation du VAR « doit être améliorée »

L'entraîneur de l'OL Rudi Garcia a profité d'un séminaire autour du VAR organisé au siège de l'UEFA ce lundi pour évoquer, avec d'autres entraîneurs européens, les points à améliorer dans l'usage de l'assistance vidéo à l'arbitrage.

L'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR) est « un formidable outil » dont l'utilisation « doit être améliorée », a estimé lundi l'entraîneur de l'OL, Rudi Garcia, à l'issue d'un séminaire pour entraîneurs au siège de l'UEFA, à Nyon (Suisse). La veille, le président du club rhodanien, Jean-Michel Aulas avait dénoncé de « grosses erreurs d'arbitrage », à l'issue de la défaite de l'OL (1-2) sur la pelouse de l'OM, en clôture de la 13e journée de Ligue 1.
Parmi la quinzaine d'entraîneurs qui participaient à ce « forum des coachs » (Zinédine Zidane, Thomas Tuchel, Pep Guardiola...), Jürgen Klopp a notamment pointé l'utilisation du VAR sur le hors-jeu. « Il est clair que c'est un processus qui doit continuer à s'améliorer, a souligné l'entraîneur de Liverpool. Beaucoup de choses doivent être faites par des êtres humains qui ne peuvent pas avoir raison à 100 %, il y a donc encore un risque d'erreur. Personne ne réclame la perfection, mais simplement d'avoir une décision juste. »

Plusieurs polémiques en Premier League

Le week-end dernier, plusieurs décisions du VAR en Premier League ont suscité la polémique, dont un but sur hors-jeu refusé ce week-end à Sheffield United contre Tottenham (1-1) ou une faute de main de Liverpool dans la surface d'Alexander-Arnold non sifflée pour Manchester City, battu à Anfield (1-3).
Interrogé par la BBC sur la note sur dix qu'il donnerait à l'assistance vidéo à l'arbitrage, qui a fait son apparition en Premier League cette saison, le patron du système outre-Manche Neil Swarbrick s'est prononcé pour « un 7. Nous avons plus de décisions correctes avec le VAR que sans, a-t-il indiqué. Nous n'en sommes encore qu'au début, donc dans deux ans, j'espère que nous pourrons viser 8,5 ou 9 sur 10. »
Giorgio Marchetti, secrétaire général adjoint de l'UEFA, demande aussi « du temps et des réglages pour que tout le monde comprenne et pour avoir ce dont tout le monde a besoin, l'uniformit?, estimant que le VAR apporte « une grande aide mais ne doit pas changer le jeu ».
« Je pense que l'intelligence aussi c'est de tenir compte de ce que peuvent penser les entraîneurs ou les joueurs pour faire évoluer encore certaines règles », a ajouté Rudi Garcia.
Réagissez à cet article
500 caractères max
hadi-38 12 nov. à 21:14

Vous demandez la VAR l’ol contre Metz pour la 2ème but.monsieur JMA.

yves8160 12 nov. à 10:41

Tout à fait d'accord !

eguillesp 12 nov. à 9:43

Garcia après avoir pleurniché à l'OM en fait de même à l'OL rien de nouveau sauf qu'avec Aulas il est bien accompagné

ADS :