prior (jerome) contento (diego) (PERROCHEAU ROMAIN/L'Equipe)
Ligue 1 - 31e journée

Pour sa première en Ligue 1 à la tête de Bordeaux, Ulrich Ramé est accroché par Bastia (1-1)

Pour sa première à la tête des Girondins, Ulrich Ramé a vu ses hommes prendre un point face à Bastia (1-1). Après deux beaux arrêts de Prior, tout s'est joué en fin de match, Ngando (84e) ayant répondu à Contento (82e).

Le gagnant : Jérôme Prior

Aligné après la blessure de Cédric Carrasso face à Nantes (2-2), le 23 janvier, puis écarté au profit de Paul Bernardoni après avoir perdu notamment ses nerfs en se battant avec Lamine Sané, Jérôme Prior a été installé dans le but des Girondins ce dimanche par Ulrich Ramé. Un premier choix fort de la part du nouvel entraineur bordelais et une option payante. Contre Bastia, le jeune portier a, certes, encaissé le but de l'égalisation en fin de match de Ngando (84e), mais il s'était auparavant montré solide. Le joueur de 20 ans avait fait le boulot en captant ou repoussant les tentatives corses (5e, 35e, 40e, 64e). Mais il avait surtout réalisé deux parades décisives devant Ayité (66e) et Danic (84e). Il mérite de poursuivre et de conserver la confiance de Ramé.

Le perdant : Le spectacle

Ah, le match de 14 heures... C'est souvent l'heure bienvenue de la sieste et un timing semblant adapté aux acteurs de la Ligue 1 le dimanche en début d'après-midi. Bon, cette fois, il y a bien eu deux buts, OK, mais avant que Ngando (84e) ne réponde à Contento (82e), la rencontre a singulièrement manqué de folie. Un seul fait de jeu notable en première période avec la sortie judicieuse de Leca devant Crivelli (38e). Puis, les deux parades de Prior avant les buts lors du deuxième acte. On a connu pire évidemment en L1, mais on voudrait tellement voir davantage...

La stat : 9

Bordeaux n'a désormais pas marqué plus d'un but lors de ses neuf derniers matches de L1 face à Bastia.
 
Emmanuel Langellier
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :