Soccer Football - Premier League - Chelsea vs Brighton & Hove Albion - Stamford Bridge, London, Britain - December 26, 2017 Chelsea's Marcos Alonso celebrates scoring their second goal with Alvaro Morata Action Images via Reuters/John Sibley EDITORIAL USE ONLY. No use with unauthorized audio, video, data, fixture lists, club/league logos or "live" services. Online in-match use limited to 75 images, no video emulation. No use in betting, games or single club/league/player publications. Ple (L'Equipe)

Premier League, 20e journée : Chelsea engrange, Leicester cale de nouveau, Bournemouth accroche West Ham au terme d'un match fou

Leicester à la peine, Chelsea engrange, alors que Bournemouth et West Ham se partagent les points au terme d'un match fou. Voici tous les résumés des matches de ce Boxing Day.

Chelsea 2-0 Brighton

Chelsea a bataillé dur face à une équipe de Brighton bien regroupée dans son camp. Car si les Blues n'ont quasiment pas concédé d'occasions franches, ils ont aussi peiné à s'en procurer. En première période, Tiemoué Bakayoko s'essayait à deux reprises mais ne trouvait pas le cadre (19e, 23e). Fabregas, à l'origine des situations de Chelsea, trouvait Moses qui voyait sa frappe sauvée par Ryan (26e). L'Espagnol tentait lui-même sa chance avant la pause mais le portier de Brighton s'interposait une nouvelle fois (40e). Heureusement pour les Blues, Morata débloquait la situation au retour des vestiaires grâce à une reprise de la tête sur un centre d'Azpilicueta (1-0, 46e). Puis, Marcos Alonso, qui avait envoyé un premier avertissement sur coup franc (58e), doublait la marque en reprenant de la tête un corner de Fabregas (2-0, 60e). Une victoire qui permet à Antonio Conte et ses joueurs de conserver leur 3e place et de maintenir la distance avec Tottenham, vainqueur de Southampton plus tôt dans la journée (5-2).

Bournemouth 3-3 West Ham

Malgré une bonne entame de match de la part des Cherries, ces derniers ont été cueillis à froid par un but de Collins, le Gallois reprenant le corner de Cresswell de la tête (0-1, 8e). Pas abattus pour autant, les hommes d'Eddie Howe pressaient haut leurs adversaires et se créaient quelques situations. Servi par Wilson, King ratait l'immanquable à bout portant (15e), alors qu'Adam Smith forçait Adrian à s'employer d'une frappe lointaine (22e). Enfin, les Cherries parvenaient à égaliser par le biais de Dan Gosling, qui propulsait une frappe après un ballon mal dégagé par les Hammers (1-1, 28e). Beaucoup plus entreprenant, Bournemouth prenait l'avantage en deuxième période. Sur un centre rentrant côté gauche, Dan Gosling laissait le cuir filer et permettait à Nathan Aké de reprendre à bout portant (2-1, 57e). Les Cherries auraient même pu enfoncer le clou : Gosling obligeait Adrian à sortir sa frappe en corner (63e), tandis que la tentative de Jordon Ibe était repoussée par le portier espagnol (67e). Mal leur en a pris de ne pas creuser l'écart... Car en fin de match, leur gardien Asmir Begovic glissait de façon malheureuse et laissait Arnautovic pousser le cuir au fond des filets (2-2, 81e). Le même Arnautovic s'offrait un doublé quelques minutes plus tard d'une frappe du droit (2-3, 87e). Plus de peur que de mal pour Bournemouth, qui égalisait dans les dernières minutes grâce à Wilson. Dans un premier temps refusé pour un hors-jeu, le but était finalement accordé, pour le plus grand bonheur du Vitality Stadium.

Huddersfield 1-1 Stoke City

Les Terriers ont rapidement pris l'avantage grâce au premier but de Tom Ince avec Huddersfield. Après un avertissement d'Aaron Moy, dont la frappe fuyait le poteau droit de Stoke (5e), Ince ponctuait le bon travail de Collin Quaner sur le côté d'une frappe sèche (1-0, 10e), profitant de la défense apathique des Potters. Ces derniers auraient pu remettre les pendules à l'heure quelques minutes plus tard mais le gardien des Terriers Jonas Lossl se fendait d'une double parade extraordinaire pour empêcher Shawcross et Choupo-Moting de marquer (28e). Il faudra attendre l'heure de jeu pour voir Stoke City égaliser grâce à une reprise de Ramadan Sobhi suite à un centre de Joe Allen (1-1, 60e). Un résultat qui ne fait l'affaire d'aucune des deux équipes, engluées dans le ventre mou de la Premier League.

Watford 2-1 Leicester

Les deux formations se sont longtemps neutralisées. Après avoir inscrit son cinquantième but en Premier League face à Manchester United samedi, Jamie Vardy n'était pas loin de s'en offrir un nouveau : bien servi par Albrighton, l'Anglais passait en revue la défense de Watford mais ne parvenait pas à prendre le meilleur sur Gomes (27e). Heureusement pour les Foxes, son compère d'attaque Ryad Mahrez se chargeait d'ouvrir la marque peu avant la pause. Sur un nouveau centre d'Albrighton, l'Algérien reprenait de la tête au second poteau (0-1, 37e). Mais les hommes de Puel ne gardaient pas leur avantage très longtemps. Après un corner mal dégagé, Molla Wague, qui effectuait ses débuts en Premier League, en profitait pour remettre les deux équipes sur un pied d'égalité (1-1, 45e). Pire encore, les Foxes étaient dépassés en seconde période. Sur un coup franc, Doucouré reprenait le cuir au second poteau et Schmeichel se trouait en mettant le ballon dans son propre but (2-1, 65e). C'est le troisième match de rang sans victoire pour les troupes de Puel, qui ne bougent toutefois pas de leur 8e place.

West Bromwich 0-0 Everton

Au bout de l'ennui, les deux équipes repartaient chacune avec un point. Un match nul logique au regard des nombreux manqués. Rondon, à la réception d'un centre de Rodriguez, ratait une occasion toute faite (6e), tout comme Bolasie quelques minutes plus tard (19e). West Bromwich aurait pu prendre l'avantage dans le deuxième acte mais Rodriguez ne cadrait pas sa reprise de la tête (64e) et Robson Kanu ne parvenait pas à reprendre correctement un bon centre de Gibbs (73e). L'ancien d'Arsenal tentait sa chance quelques minutes plus tard en rentrant vers l'intérieur mais sa frappe ne trouvait pas le cadre (85e). West Bromwich s'englue dans la zone rouge tandis qu'Everton garde sa 9e place.

Antonin Deslandes