Soccer Football - Premier League - Liverpool vs Swansea City - Anfield, Liverpool, Britain - December 26, 2017 Liverpool's Roberto Firmino celebrates scoring their second goal with Mohamed Salah Action Images via Reuters/Carl Recine EDITORIAL USE ONLY. No use with unauthorized audio, video, data, fixture lists, club/league logos or "live" services. Online in-match use limited to 75 images, no video emulation. No use in betting, games or single club/league/player publications. Please contact your (L'Equipe)

Premier League, 20e journée : Liverpool déroule face à Swansea (5-0) grâce à son infernal trio d'attaque

Après un premier acte peu abouti, Liverpool a mis un coup d'accélérateur au retour des vestiaires et en a passé cinq à Swansea, plus relégable que jamais. Les Reds, eux, pointent à la quatrième place.

Après les victoires de Tottenham et Chelsea, les hommes de Jürgen Klopp n'avaient pas le droit à l'erreur et devaient absolument engranger trois points face à Swansea. D'autant plus que les Reds restent sur une série plus que moyenne (trois nuls et une victoire sur les quatre derniers matches de Premier League). Ces derniers ont, comme à leur habitude, cherché à faire la différence rapidement. Et grâce à leur pressing agressif et à leur explosivité à la récupération, ils créaient une première brèche dans la défense des Swans. A l'entrée de la surface, Philippe Coutinho faisait rugir Anfield grâce à somptueuse frappe dont lui seul a le secret (1-0, 6e), mettant ainsi les siens dans les meilleures dispositions possibles. Seulement voilà, les Reds ont par la suite baissé le pied, laissant parfois leurs adversaires faire le jeu. Si bien qu'à la pause, Swansea rivalisait avec les Scousers en termes de possession de balle (52 % - 48 %). Heureusement pour Jürgen Klopp et ses hommes, ce mano a mano était sans conséquences, tant les visiteurs peinaient à s'approcher des buts de Mignolet. En dehors d'un tir contré de McBurnie (37e), la défense des Reds n'a jamais été réellement mise en danger en première période.

Un trio d'attaque intenable

Du côté des Reds, c'est Mohamed Salah qui haranguera ses troupes, parfois un peu amorphes face à la circulation de balle des Swans. Doublé par Harry Kane au classement des buteurs depuis le triplé de l'Anglais en début d'après-midi, l'Egyptien était dans tous les bons coups ce mardi. Accroché dans la surface, il aurait pu obtenir un penalty peu avant la pause, mais l'arbitre ne bronchait pas. L'ancien de la Roma s'essayait alors une première fois avec une frappe enroulée mais Fabianski s'interposait (50e). Puis une seconde fois, mais manquait le cadre de quelques centimètres (57e). Enfin, il héritait d'un bon ballon à l'entrée des six mètres mais sa frappe croisée était captée par le portier de Swansea (59e). C'est finalement Firmino qui doublera la mise d'une superbe reprise suite à un coup franc de Coutinho (2-0, 52e).

Les visiteurs, qui voyaient leurs espoirs de revenir au score s'effondrer, accusaient le coup et concédaient deux nouveaux buts après l'heure de jeu : le jeune latéral Alexander-Arnold propulsait une frappe surpuissante après un ballon mal dégagé par la défense des Swans (3-0, 65e), puis Firmino, servi par un Salah altruiste, signait un doublé (4-0, 66e). Pour clore le spectacle, Alex-Oxlade Chamberlain profitait d'un nouveau moment de flottement dans la surface adverse et trompait Fabianski (5-0, 82e). L'addition aurait pu être encore plus salée si Dominic Solanke n'avait pas manqué une double occasion en fin de match (88e). Grâce à ce précieux succès, les hommes de Klopp finissent l'année 2017 dans le Big Four, reprenant la quatrième place que Tottenham s'était octroyé plus tôt dans la journée.

A.D