La déception des Gunners. (E. Keogh/Reuters)
Angleterre

Premier League : Arsenal est toujours en perdition après sa défaite contre Brighton

Les Gunners ont étiré à neuf leur série de matches sans victoire toutes compétitions confondues en perdant à domicile jeudi contre Brighton (1-2).

Unai Emery a été licencié, Freddie Ljungberg a été nommé intérimaire, mais rien ne change à Arsenal. À la recherche d'un succès après huit matches sans victoire toutes compétitions confondues, les Gunners ont étiré à neuf leur série en perdant (1-2) contre Brighton jeudi dans leur Emirates Stadium. Une équipe qui restait sur trois défaites et n'avait gagné qu'une seule rencontre à l'extérieur, à Watford (3-0) lors de la première journée...
Le film d'Arsenal - Brighton
Aaron Connolly a posé d'énormes problèmes à Sokratis et David Luiz, avec sa vivacité et sa vitesse, et ce n'est d'ailleurs pas un hasard s'il est impliqué sur le premier but. Serré de près par les deux centraux d'Arsenal, il a été contré par le Brésilien, qui a remis le ballon sur Adam Webster, buteur du droit (0-1, 36e). L'Irlandais s'était fait rattraper par le collier quelques minutes plus tôt (20e) par Bellerin alors qu'il filait au but.

Lacazette avait égalisé...

Toujours à onze, les Gunners se sont réveillés en fin de première période. Willock a bien coupé un centre d'Aubameyang de la tête, mais Ryan a réalisé une parade exceptionnelle (41e). Le gardien de Brighton a été moins en réussite au retour des vestiaires sur une tête lobée d'Alexandre Lacazette (1-1, 50e). Il faut dire qu'il a été légèrement chargé par Kolasinac. Pas de quoi invalider le but pour Graham Scott, qui en refusera un à David Luiz (63e) après intervention du VAR, pour un hors-jeu d'un bon mètre que son arbitre de touche n'avait pas vu.
Le classement de la Premier League
Passé cette frayeur, Brighton a repris progressivement le contrôle du ballon et du match. À la suite d'une combinaison entre Trossard et Mooy sur le côté gauche, le milieu a centré pour Neal Maupay qui est passé devant David Luiz pour marquer le but de la victoire d'une tête décroisée (1-2, 80e). Le Français rend pourtant 15 cm au Brésilien (1,73 m contre 1,89 m). Arsenal reste dixième et voit Brighton, désormais treizième, revenir à un point.
Arsenal a enchaîné jeudi son 9e match sans victoire, toutes compétitions confondues. Sa pire série depuis mars 1977 (10). (Opta)
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :