Soccer Football - Premier League - Tottenham Hotspur v Manchester City - Tottenham Hotspur Stadium, London, Britain - November 21, 2020 Tottenham Hotspur's Tanguy Ndombele in action with Manchester City's Rodrigo Pool via REUTERS/Kirsty Wigglesworth EDITORIAL USE ONLY. No use with unauthorized audio, video, data, fixture lists, club/league logos or 'live' services. Online in-match use limited to 75 images, no video emulation. No use in betting, games or single club /league/player publications.  Please conta (Reuters)
Angleterre - 9e journée

Premier League : Les notes de Tottenham - Manchester City

Puni d'entrée par un Tottenham ultra réaliste, Manchester City a fini par céder à force de se montrer si maladroit (2-0). Les notes de FF.

Les notes de Tottenham

Ndombele, le 10 lui va si bien (7)
Aligné en numéro 10 derrière Kane et aux côtés de Son et Bergwijn, Ndombele a donné raison à Mourinho. A l'aise sur chacune de ses prises de balles, l'ancien Lyonnais a trouvé la faille dès les premières minutes. Sa passe pour Son dans le dos de la défense des Citizens a permis au Sud-coréen d'ouvrir le score (1-0, 5e). Sa prise de risque à la relance est à l'origine d'une superbe action des Spurs conclut par un but de Kane logiquement refusé pour hors-jeu. Affûté physiquement, le milieu de terrain a su faire parler son jeu de corps dos au but pour conserver les ballons. Face au jeu, il s'est aussi montré capable de porter le ballon pour faire remonter son équipe et jouer avec son avant-centre. Il a cédé sa place à Lo Celso (65e), deuxième buteur du soir, après un match plein.
 
Lloris 6
Reguilon 5
Dier 5
Alderweireld 6
Aurier 7
Hojbjerg 7
Sissoko 5
Son 6
Ndombele 7
Bergwijn 5
Kane 6.

Les notes de Manchester City

Gabriel Jesus a pataugé (4)
Symbole d'une équipe capable de tirer 22 fois sans marquer, Gabriel Jesus s'est montré trop peu dangereux à la pointe de l'attaque de City. Peu après l'ouverture du score, il sort maladroitement du cadre une tentative de De Bruyne qui aurait pu relancer la partie (9e). Dominé au duel par Alderweireld et Dier, le Brésilien a eu du mal à se montrer. Sans rythme et sans appel tranchant, il a aussi été trop hésitant sur ses quelques ballons jouables au cœur de la surface. Ses tentatives de dribbles ou de passes en retrait dos au but ne ressemblaient pas aux gestes d'un buteur en confiance. Dommage qu'il contrôle le ballon de la main sur le but refusé à Laporte (27e).
 
Ederson 5
Cancelo 4
Laporte 4
Dias 4
Walker 5
Silva 4
Rodri 5
De Bruyne 5
Torres 4
Gabriel Jesus 4
Mahrez 4.
Arbitre : M. Dean (ANG) 7.
Note du match : 13/20.
Réagissez à cet article
500 caractères max
Mourad_A 22 nov. à 9:38

Pour moi la reconduction de guardiola a la tête des citizens est de trop c entraineur qui n'a apporter rien au club parceque ils ont gagner avant lui la premiere league donc c pour l'argent qu'il a renouveler son contrat tout simplement un club qui depense un milliard d'euro sans gagner ka champions league pour moi c un entraineur mediocre

RensenbrinkRIP 22 nov. à 2:54

Nouveauté un peu partout en tête des grands championnats: les Spurs en Angleterre, la Réal Sociedad en Espagne et le Milan AC en Italie. Même le Bayern et le PSG ont du mal en Allemagne et France. Ce vent de fraîcheur qu’on ressent aussi aux USA (afin de se débarrasser d’un fou narcissique) fait un bien fou.

ADS :