Tammy Abraham se retrouve au centre d'une polémique Angleterre. (C. Wilson/Offside/Presse Sports)
Angleterre

Premier League : Tammy Abraham (Chelsea) présente ses excuses après avoir enfreint les règles de lutte contre le Covid-19

Le Sun a révélé ce lundi qu'une fête en l'honneur de Tammy Abraham, samedi soir, avait rassemblé une vingtaine de personnes, dont les internationaux anglais Ben Chilwell et Jadon Sancho, alors que les réunions de plus de six individus sont interdites outre-Manche. L'attaquant de Chelsea a présenté ses excuses.

L'information a été révélée par le Sun ce lundi matin. Samedi, dans les heures qui ont suivi la victoire de Chelsea face à Crystal Palace (4-0), une fête a été organisée en l'honneur de Tammy Abraham, l'attaquant des Blues, qui avait fêté la veille ses 23 ans. Une vingtaine de personnes, dont deux internationaux anglais, Ben Chilwell et Jadon Sancho, étaient invitées à cette soirée, qui a contrevenu aux règles sanitaires en vigueur en Angleterre pour combattre la propagation du Covid 19, qui interdisent les réunions supérieures à six individus. Cette révélation a suscité la polémique outre-Manche.

La FA ne devrait pas le sanctionner

Le Sun a relayé un communiqué d'Abraham, qui regrette d'avoir ainsi enfreint la loi : « Je suis arrivé à la maison et il y avait une petite fête surprise. Bien que je ne fusse absolument pas au courant, je voudrais m'excuser de tout coeur pour la naïveté manifestée pour l'organisation et la participation à ce rassemblement. Tout ce que je peux faire maintenant, c'est en tirer des leçons, m'excuser auprès de tout le monde et m'assurer que cela ne se reproduira plus jamais»
A priori, la FA, la Fédération Anglaise, ne devrait pas sanctionner Abraham, Chilwell et Sancho, qui ont été tout trois retenus par le sélectionneur Gareth Southgate pour affronter, ce jeudi, en match amical le pays de Galles, puis la Belgique et le Danemark, ce dimanche et le 14 octobre, dans le cadre de la Ligue des nations.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :