revelli (herve) jacquet (aime) (L'Equipe)
Ligue 1

Quand le Championnat de France s'arrête...

La LFP a suspendu la Ligue 1 ce vendredi jusqu'à nouvel ordre à la suite des annonces du président de la République, jeudi soir, en lien avec la crise sanitaire du coronavirus. FF revient sur ces fois où le Championnat de France a été arrêté.

Les «Championnats de guerre» lors de la Seconde Guerre Mondiale (1939-1945)

Fondé en 1932 sous le nom de «Division nationale», le Championnat de France fut très largement bouleversé entre 1939 et 1945 par la Seconde Guerre Mondiale. Il n'y a pas eu de titre national décerné pendant cette période. 14 équipes, qui n'ont pas cessé leur activité après la mobilisation générale de septembre 1939, ont pris part à l'édition 1939-1940. Les événements de l'été 1939 et la déclaration de guerre ont suspendu son déroulement. Un Championnat de France interrégional, divisé en deux groupes géographiques (Nord et Sud), est mis en place par la Fédération à l'automne 1939. Il est interrompu par la bataille de France le 10 mai 1940 et n'a pas couronné de champion national.

Lire : la Ligue 1 et la Ligue 2 suspendues jusqu'à nouvel ordre
 
En 1940-1941, de nombreux clubs ont refusé de reprendre la compétition. Le Championnat de 1941-1942 est, quant à lui, divisé selon les zones d'occupation (zone interdite, zone occupée et zone libre). En 1942-1943, la compétition s'est déroulée plus sereinement, mais les vainqueurs des deux poules (Nord et Sud) de seize équipes, le RC Lens et le Toulouse FC n'ont pas pu se rencontrer. Le Championnat de France 1943-1944 a été le seul Championnat «fédéral» et professionnel organisé en France pendant ces années de conflit. Il a été remporté par l'équipe fédérale Lens-Artois. Cinq matches reportés n'ont finalement jamais été joués.
 
Le Championnat de 1944-1945 a été le dernier dit «de guerre». Le système des équipes régionales du régime de Vichy est abandonné avec la Libération et les clubs retrouvent leurs joueurs et leur statut professionnel. Même dans les zones libérées, les réseaux ferroviaires et routiers sont très endommagés. Il y aura tout de même une finale remportée par le FC Rouen contre Lyon OU mais le titre est resté officiellement non attribué. La compétition a repris réellement la saison suivante. L'Allemagne s'étant réapproprié la Lorraine durant la Seconde Guerre Mondiale, le FC Metz a évolué dans le Championnat allemand pendant cette période.

Des reports à cause des grèves de mai 1968

Lors des événements de mai 1968, facs et usines ont été occupées. C'était aussi le cas du siège de la Fédération française de football. Des footballeurs ont pris d'assaut le bâtiment et sont restés à l'intérieur pendant quelques jours. En raison des difficultés de circulation, la première division française a été perturbée : sur les cinq journées prévues en mai, trois seulement se sont déroulées et la compétition s'est étirée jusqu'au 5 juillet, au lieu du 11 juin. Il n'y a plus eu de rencontres de Championnat du 23 mai au 11 juin. La 34e journée qui avait commencé le 22 mai n'a pu se terminer que le 12 juin. Un match amical entre Nantes et Rennes au profit des familles des grévistes a eu lieu le 30 mai, à Marcel-Saupin.

Les arrêts ponctuels à l'étranger :

L'Italie a été contrainte aussi à stopper son Championnat à plusieurs reprises. La Serie A n'est pas allée au bout en 1914-1915 à cause de la Première Guerre Mondiale. Ou encore pas de Championnat du tout entre 1943 et 1945 en raison de la Seconde Guerre Mondiale. En 1973, l'épidémie de choléra dans le sud du pays a obligé à reporter la Serie A. Le Championnat a débuté finalement en octobre. Le Calcio a été arrêté une semaine lors de la saison 1994-1995 à la suite de heurts entre supporters lors de Genoa-Milan AC. Ce 29 janvier 1995, un supporter du club génois de 25 ans a été poignardé à mort et le match interrompu. Même raison en 2007, après la mort d'un policier en marge du derby Catane-Palerme, avec une suspension de deux semaines du Championnat.
Julien Philipakis
Réagissez à cet article
500 caractères max
amateur002 13 mars à 18:19

c'est pas Aimé Jacquet sur la photo ?

florent02 13 mars à 17:33

Pendant la guerre de 39-45, Strasbourg aussi a évolué dans le championnat Allemand.

voir toutes les réactions
ADS :