Quaresma, ici face à la France lors de la finale de l'Euro 2016, est un spécialiste dans le domaine. (R. Martin/L'Équipe)
Foot

Quaresma, Di Maria, Modric... : le top 5 des meilleurs joueurs de l'extérieur du pied

Les spécialistes de l'extérieur se comptent sur les doigts d'une, ou deux, main(s). En voici la crème de la crème, parmi ceux en activité.

1. Ricardo Quaresma

Quand le mot « extérieur » est prononcé dans une discussion parlant de ballon rond, la conservation finit toujours par en revenir à lui. La « trivela » - le terme portugais - est la marque de fabrique de Ricardo Quaresma (36 ans) depuis de nombreuses années. Formé au Sporting avec Cristiano Ronaldo (la légende raconte qu'il était plus prometteur), il s'est tout de suite distingué par son aisance technique et ce geste.

S'il n'a pas vraiment eu la même carrière que son ami « CR7 » (Barça, Porto, Inter, Besiktas, Al-Ahli...), cela n'a pas empêché Quaresma, aujourd'hui joueur de Kasimpasa, d'inonder la toile de compilations d'extérieurs. Des passes, des centres, des frappes... Et beaucoup de buts magiques en fin de compte, dont, assez récemment, son énième bijou avec le Portugal face à l'Iran lors de la Coupe du monde 2018 en Russie. Bref, LA référence.

2. Angel Di Maria

Angel Di Maria (31 ans) est sans doute le joueur qui se sert actuellement le mieux de cette surface du pied, particulièrement cette saison. À chaque match, ou presque, avec le PSG, l'Argentin se régale à servir ses partenaires de la sorte. Derniers exemples en date : ses offrandes à Kylian Mbappé contre Monaco (4-1), mercredi dernier, et face à Nantes (2-0), un mois plus tôt.

À une époque où les buts prennent le dessus sur le reste, Di Maria, grâce à sa vista, réussit à faire de la passe le moment le plus marquant de l'action. Il emploie très souvent son extérieur aussi parce qu'il évolue surtout à droite, sur son pied faible. Ce qui le rend encore plus imprévisible et complémentaire, Neymar, par exemple, exploitant beaucoup moins ce geste.

3. Luka Modric

Moins offensif sur un terrain que Quaresma ou Di Maria, Luka Modric (34 ans) n'hésite toutefois pas à solliciter l'arrête externe de son pied pour initier des mouvements. Ou les conclure, comme il l'a récemment montré avec son but somptueux, en demi-finales de la Supercoupe d'Espagne, face à Valence (4-1).

C'est loin d'être le seul fait d'armes du Ballon d'or 2018, qui a longtemps régalé Ronaldo au Real grâce à son « exter ». Et ce malgré les réticences de Rafael Benitez, son ancien entraîneur, en 2015-2016, qui lui aurait déconseillé de l'utiliser selon la presse espagnole. Visiblement, Zinédine Zidane lui a redonné ses libertés...

4. Dimitri Payet

Le Championnat français a la chance d'avoir, au moins, deux spécialistes de l'extérieur, avec Di Maria mais aussi Dimitri Payet (32 ans). Certes, le Français est peut-être moins décisif avec cette surface, mais il la sollicite très régulièrement pour changer d'aile ou lancer ses coéquipiers en profondeur. Il y avait également eu ce chef-d'oeuvre face à Leipzig (5-2), en quarts de finale de la Ligue Europa, il y a deux ans. La copie de celui inscrit face à Troyes (3-1), six mois plus tôt en Ligue 1.

5. Kevin De Bruyne

Débarrassé des pépins physiques et à 100 % de sa forme, Kevin De Bruyne (28 ans) peut atteindre un niveau de justesse absolument incroyable. Sa palette est complète, et l'extérieur en fait partie. En témoignent son caviar pour Romelu Lukaku face au Panama lors du Mondial russe (3-0), ou encore son but avec Wolfsburg face au Kickers en Coupe d'Allemagne à l'été 2015. Mais le Belge se limite à de plus petites doses. Après tout, l'« exter » demeure une rareté.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :