Claude Makelele ne dirige plus Eupen.  (  Vincent Van Doornick/Isosport/Presse Sports)
L'Afrique, c'est foot

Que se passe-t-il en Afrique depuis la fin de la Coupe d'Afrique des nations ? FF fait le point

Six jours déjà que l'Algérie est (re)devenue championne d'Afrique après vingt-neuf ans d'attente. Après un mois passé en Egypte, le football continental a pu enfin reprendre sa marche en avant. Morceaux choisis...

Commençons par les nouveaux cadors du continent. En vertu des critères établis par la FIFA, l'Algérie grimpe de 28 places au classement mondial pour s'installer à la quarantième marche. Mais les protégés de Djamel Belmadi ne sont que la quatrième nation africaine derrière le Sénégal, la Tunisie et le Nigeria, et juste devant le Maroc. Les Fennecs connaissent aussi leurs prochaines échéances, puisque le tirage au sort des éliminatoires de la CAN 2021 leur a offert la Zambie comme premier adversaire, le 11 novembre à domicile. Le Botswana et le Zimbabwe complètent une brochette d'adversaires tous d'Afrique australe. En attendant de découvrir, dès lundi prochain, le détail des éliminatoires Afrique de la Coupe du monde 2022 dont le tirage au sort aura lieu... au Caire.

Qui pour succéder à Renard et Seedorf ?

Au Ghana, on s'empoigne autour de l'utilisation de l'argent dégagé par le gouvernement pour la médiocre campagne des Black Stars, éliminés en huitièmes. On parle d'un budget de 6 millions de dollars, dont 4,5 ont été généreusement dépensés, notamment pour loger et même payer des médias locaux...
Au Maroc, mais aussi au Cameroun, deux des nombreux pays désormais sans sélectionneur après la démission d'Hervé Renard et le renvoi de Clarence Seedorf, chacun y va de son pronostic et de sa liste pour évoquer le prochain homme fort. Renard a eu beau annoncer que sa prochaine mission ne se déroulera pas en Afrique, certains continuent de l'envoyer sur le banc camerounais... qu'il refusa en janvier 2016 ! Le nom de Vahid Halilhodzic, coach du FC Nantes, revient avec insistance pour les Lions de l'Atlas, lui qui a remporté la première Ligue des champions d'Afrique avec le Raja de Casablanca en 1997.

Le Ahly champion d'Egypte

Au Maroc toujours, un ancien du Milan AC et du PSG débarque sur un banc : Marco Simone va diriger le Chabab Mohammedia en Botola 2, la D2 locale. Un club qui avait annoncé l'arrivée de Rivaldo l'an dernier. Simone, passé par la Suisse, la Tunisie (Club Africain) et la Thaïlande récemment (Ratchaburi) devra faire remonter le club. L'Egypte, qui n'avait pas trouvé le moyen de boucler son Championnat national 2019 avant la CAN, a enfin un champion depuis mercredi soir : le Ahly du Caire, qui conserve son bien depuis 2015. Le Zamalek (2e) et Pyramids FC (3e) qu'entraîne Sébastien Desabre, le désormais ex-coach de l'Ouganda, l'accompagneront en Ligue des champions. En Guinée, où Paul Put a été lui aussi remercié après une campagne de CAN sans relief, tous les clubs engagés en Coupes d'Afrique bénéficient en présaison d'un tournoi organisé par la Fédération afin de se tester.

Makelele en RDC ?

Du côté de la RD Congo, il se murmure que Claude Makelele, actuellement présent à Kinshasa à l'invitation du président Tshisekedi, pourrait hériter de la sélection nationale... toujours dirigée par Florent Ibenge aux dernières nouvelles. Mais la Fédération ne l'entend pas de cette oreille et veut garder ses prérogatives. Ambiance...
Au Nigeria, troisième de la CAN, le sélectionneur Gernot Rohr essuie une volée de critiques et certains réclament même sa démission. Sous contrat encore un an, Rohr a fait savoir qu'il prendrait sa décision dans les prochains jours, lui qui a qualifié les Super Eagles pour la Coupe du monde en Russie avant de terminer sur le podium au Caire. Allez, un dernier crochet par la Tunisie, où l'Espérance de Tunis - en attente d'une décision de la CAF, et d'une date sur sa finale retour de LDC à rejouer - perd jour après jour ses joueurs. Présent en Egypte avec la sélection, Aymen Ben Mohamed n'a pas prolongé et serait en partance pour l'étranger. C'est le cas pour son coéquipier chez les Aigles de Carthage Ghailene Chaalali, parti en Turquie (Yeni Malatyaspor). Autre cadre espérantiste, le Lion indomptable Frank Kom s'était déjà engagé avec Al-Rayyan (QAT), le nouveau club du champion d'Afrique Yacine Brahimi (ex-Porto).
Frank Simon
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :