La Curva Nord du stade Giuseppe-Meazza lors d'un match de Ligue des champions, la saison dernière. (Marius Bunduc/IPP/Presse Sports)
Italie - Racisme

Racisme : l'étonnant plaidoyer des ultras de l'Inter Milan après les cris de singe visant Romelu Lukaku

La Curva Nord explique qu'adresser des cris de singe à un joueur noir n'est pas un acte raciste mais une façon de déstabiliser l'adversaire...

La Curva Nord, un groupe de supporters ultras de l'Inter Milan, justifie les cris racistes proférés à l'encontre de Romelu Lukaku par des supporters de Cagliari, dimanche en Sardaigne. Au nouveau joueur de l'Inter, ce groupe d'ultras explique qu'il n'y avait aucun racisme dans les « cris de singe » tombés des tribunes alors que l'international belge transféré de Manchester United s'apprêtait à frapper un penalty. Et assume pour son propre compte ces « manières de faire, juste pour aider notre équipe [...] et faire craquer (ses adversaires) ». Le racisme comme arme de déstabilisation...
« Nous sommes vraiment désolés que tu penses que ce qui s'est passé à Cagliari était raciste, écrit la Curva Nord dans une lettre ouverte à Lukaku. Tu dois comprendre que l'Italie n'est pas comme d'autres pays d'Europe du Nord où le racisme est un vrai problème. Nous comprenons que cela t'a semblé raciste, mais ça ne l'était pas. »
« Nous ne sommes pas racistes et les supporters de Cagliari non plus » - communiqué de la Curva Nord
« En Italie, poursuit ce texte posté sur Facebook en italien et en anglais, nous utilisons des manières de faire, juste pour aider notre équipe et essayer de rendre nos adversaires nerveux, pas pour être raciste, mais pour les faire craquer. Nous sommes une organisation de fans multiethniques et nous accueillerons toujours bien les joueurs venant de partout. Peu importe, nous avons toujours utilisé cette façon contre d'autres joueurs d'autres équipes dans le passé et nous ferons de même probablement dans le futur. Nous ne sommes pas racistes et les supporters de Cagliari non plus. »
Après les incidents de Cagliari, Lukaku a invité les joueurs à « s'unir » et à « prendre position » face au racisme.
Réagissez à cet article
500 caractères max
nahiko 4 sept. à 13:52

Laisse moi rire !

ADS :