Le stade Bauer. (E. Garnier/L'Équipe)
N - Red Star

Red Star : le stade Bauer sera finalement réhabilité

Le président du Red Star, Patrice Haddad, et le maire de Saint-Ouen, Karim Bouamrane, ont présenté vendredi les grandes lignes du projet de rénovation du stade Bauer.

Rénover le stade Bauer en trois ans, sans forcer le Red Star (N) à s'exiler pendant la durée des travaux : voilà la promesse faite vendredi par Karim Bouamrane, le maire PS de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis). Élu au mois de juin, celui qui avait placé cette question au coeur de son programme a présenté lors d'une conférence de presse le calendrier qui doit permettre au club de sa ville d'avoir « un stade configuré pour la Ligue 1 ».
Alors qu'une reconstruction avait un temps été envisagée, l'enceinte sera finalement réhabilitée, en conservant ce qui peut l'être de la structure actuelle. Le chantier a été confié à Réalités, un groupe de développement territorial qui a remporté l'appel à projets lancé par la Métropole du Grand Paris, en juin 2019. D'après le calendrier présenté vendredi, les travaux débuteront l'été prochain pour s'achever avant les Jeux olympiques de Paris. Avec une contrainte : éviter un nouvel exil du Red Star.

Rénovation tribune par tribune

Lors de ses dernières saisons en Ligue 2, le club avait évolué à Beauvais (2015-2016 et 2018-2019) et au stade Jean-Bouin, à Paris (2016-2017). De mauvais souvenirs qui ont incité les acteurs du dossier à tout faire pour que l'équipe première continue à jouer au stade Bauer. « Ces exils ont prouvé qu'il n'y avait pas de stabilité sans infrastructures », a rappelé Patrice Haddad, le président du club. La rénovation se fera donc tribune par tribune, pour permettre au stade d'accueillir du public malgré les travaux.
Si le Red Star, actuel 8e de National, était promu en Ligue 2, la priorité serait la mise aux normes de l'éclairage et le remplacement de la pelouse synthétique par un gazon naturel, dès l'été prochain. Les premiers pas d'une rénovation très attendue par la ville, le club et les supporters.

lire aussi

Pourquoi le Red Star est un club mythique
Réagissez à cet article
500 caractères max
ghys59 23 oct. à 19:15

Le stade Bauer, j'adorais y aller, mais je ne l'aimais pas à la télé. Bizarre, mais c'est comme ça...

ADS :