Le FC Porto a réussi le doublé Championnat-Coupe du Portugal. (PEDRO NUNES/Reuters)
Portugal - Coupe

Réduit à dix, Porto fait encore la nique au Benfica et remporte le doublé Coupe-Championnat

Du sang et de la sueur... Au terme d'une rencontre âpre, à la limite du brutal, Porto remporte la Coupe du Portugal après avoir renversé le Benfica en Championnat (2-1). Une saison en or pour les Dragoes.

Pas de cadeaux entre rivaux. Huis clos ou pas huis clos, rien à faire... Les frères ennemis du football portugais se sont rendu coup pour coup ce samedi à Coimbra. Dans tous les sens du terme. Six cartons jaunes, un rouge, Sergio Conceição exclu du banc lui aussi. La tension a été à son comble pendant 90 minutes. Parfois au détriment du jeu. Si les Dragoes ont sévèrement tremblé sur la reprise de Jota qui venait caresser le montant de Diogo Costa à la 91e minute et qui aurait offert une prolongation sans doute fatale, Porto s'est offert le luxe de faire une fois de plus la nique au Benfica. Pour la deuxième fois de la saison... Et cette fois-ci à dix contre onze s'il vous plaît. Quoi de plus rageant pour les Benfiquistes ? Insignifiants tout au long de la rencontre, les hommes de Verissimo ont cru à un retour miracle grâce à un penalty de Vinicius (84e). Las, il était déjà trop tard.

Porto est bien le plus fort

Le Benfica s'était déjà fait hara-kiri. Allègrement. Sur deux coups de pied arrêtés, la défense des Aguias se troue. Vlachodimos loupe sa sortie et Chancel Mbemba ouvre la marque (47e). Le défenseur congolais doublera la mise sur un alignement douteux de Jardel (59e). Incroyable scenario. Car Luis Diaz avait craqué dès la 38e minute en prenant un deuxième jaune sur une semelle. Porto ne s'est pourtant jamais démobilisé. Le champion du Portugal en titre n'a pas baissé pavillon. Mieux encore, le onze des Dragoes a relevé la tête, planté deux banderilles et a surtout montré qu'il était une fois de plus supérieur à son rival honni. Cohérent, le FCP soulève la Taça do Portugal. Le roi lusitanien cette saison, c'est définitivement Porto.

J.T.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :