René Ruello a été président de Rennes à trois reprises entre 1990 et 2017. (L'Équipe)
Justice

René Ruello, ex-président du Stade Rennais, condamné pour ses injures de 2017

L'ex-dirigeant avait traité Monsieur Schneider d'« imbécile », entre autres amabilités. Le tribunal de Caen lui a infligé 6000 € d'amende pour injure et diffamation.

L'ex-président du Stade Rennais René Ruello, 70 ans, a été condamné mardi à 6000 euros d'amende par le tribunal correctionnel de Caen pour avoir diffamé et injurié publiquement Frank Schneider après une défaite contre Guingamp (2-0) en octobre 2017.
Le dirigeant avait dénoncé une « escroquerie arbitrale », décrivant M. Schneider comme un « prétentieux entêté et sûr de lui » et un « imbécile ». « Il est bien regrettable de confier le sifflet à des profils aussi caricaturaux. En plus, nous les payons royalement. »
Le tribunal l'a également condamné à payer un euro de dommages et intérêts à l'arbitre, et 5000 euros de remboursement des frais de justice. Dans la même affaire, la Ligue l'avait, elle, condamné en 2017 à une amende de 20 000 euros, que le club détenu par la famille Pinault avait réglée.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :