HADJI(MUSTAPHA) (LANDRAIN/L'Equipe)
CM

Retour sur la dernière participation du Maroc à une Coupe du monde en 1998

Les Lions de l'Atlas l'ont fait : le Maroc est qualifié pour la Coupe du monde 2018 en Russie. La fin d'une disette de 20 ans pour la sélection dirigée par Hervé Renard. Il fallait en effet remonter à 1998 pour retrouver trace d'une équipe marocaine dans un Mondial. Avec un cruel scénario. Souvenirs.

Les 23 de Henri Michel en 1998

Gardiens
Abdelkader Brazi
Driss Benzekri
Mustapha Chadli.
 
Défenseurs
Lahcen Abrami
Aldelkrim El Hadrioui
Tahar El Khalej
Mounir Laroussi
Noureddine Naybet
Rachid Neqrouz
Youssef Rossi
Abdelilah Saber
Smahi Triki.
 
Milieux
Gharib Amzine
Rachid Azzouzi
Said Chiba
Youssef Chippo
Reda Eriyahi
Mustapha Hadji
Abderrahim Ouakili
Jamal Sellami.
 
Attaquants
Yassine Abdelaoui
Salaheddine Bassir
Ali El Khattabi
Abdeljalil «Camacho» Hadda
Mustapha Moustaoudaa
Rachid Roki.

Le parcours du Maroc au Mondial 98

Un groupe de prestige pour les Lions de l'Atlas qui font partie de la poule A, celle du champion du monde brésilien, vainqueur de l'Italie en 1994. Si le Brésil et l'Écosse disputent le match d'ouverture au Stade de France (victoire 2-1 de la Seleçao), Marocains et Norvégiens livrent un sacré match au stade de la Mosson de Montpellier. Hadji ouvre la marque d'un splendide but juste avant la mi-temps, avant que Chippo n'égalise, contre son camp, juste avant la mi-temps. Avant deux minutes folles entre la 63e et la 64e : Hadda redonne l'avantage au Maroc, avant qu'Eggen ne remette les deux équipes à égalité dans la foulée (2-2). Avec, c'est vrai, deux buts casquettes encaissés par les Marocains.
Un nul avant une lourde défaite, à Nantes, face à un Brésil impeccable de concentration et d'efficacité (3-0, Ronaldo, Rivaldo, Bebeto).
Lors de l'ultime journée, la Norvège devance le Maroc et l'Écosse d'un point. À Saint-Étienne, les hommes de Henri Michel font parfaitement le travail en disposant aisément des Écossais (3-0, doublé de Bassir, et un but de Hadda).
Seulement voilà, à Marseille, la Norvège créé la sensation en renversant le Brésil en toute fin de rencontre (buts de Flo et Rekdal aux 82e et 89e). Résultat, le Maroc échoue à la troisième place. Les larmes coulent partout dans le pays.

En tout, le Maroc a disputé quatre Coupes du monde (1970, 1986, 1994 et 1998). Avec un meilleur résultat en 1986 et une élimination en huitièmes de finale par la RFA de Lothar Matthäus. 2018 et la Russie sera donc la cinquième participation. De là à réussir le meilleur résultat de son histoire ?

À lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max
bamou 12 nov. à 10:36

Lors de ce match Bresil-Norvége y a eu beaucoup à boire et à manger ! Pas que du foot clean !Comme dans d'autres CM 1982 en Espagne entre autre,élimination du Cameroun !!