(L'Equipe)
Ballon d'Or France Football 2017

Retour sur les six premières nominations de Neymar (PSG) dans l'histoire du Ballon d'Or

Il a fait partie de la première des six séries de révélation de la liste des 30 pour le Ballon d'or France Football 2017. À 25 ans, Neymar, l'attaquant du PSG, commence à être un habitué du trophée. Retour sur ses précédentes nominations.

2011 : 10e

Pour sa première nomination, le garçon se distingue déjà : parmi les 23, il est le seul à évoluer dans un continent autre que l'Europe. Il n'a pas encore vingt ans, mais fait déjà fantasmer toute l'Europe par son talent, ses gestes et ses buts. Le monde sait déjà qu'il tient-là un futur grand. Il terminera 10e et recueillera quelques voix (1%). Neymar fait même mieux que des joueurs comme Sneijder, Agüero, Fabregas ou Müller.

2012 : 13e

Toujours à Santos, Neymar monte en puissance sur le plan comptable avec par exemple 54 buts toutes compétitions confondues en 2012 ! Pas étonnant donc qu'il soit de retour parmi le gratin mondial. Alors que Lionel Messi soulève son quatrième Ballon d'Or, lui doit se contenter du 13e rang (0,4% des voix), juste devant Mesut Ozil et Wayne Rooney.

2013 : 5e

S'il démarre l'année 2013 au Brésil, toujours avec Santos, il la termine en Espagne, au FC Barcelone, qui avait réussi à l'attirer dans ses filets face à une concurrence XXL. Il ne met pas longtemps à prouver toutes ses qualités en Catalogne, comme le montre ce triplé inscrit en Ligue des champions dès le mois de décembre 2013 devant le Celtic (6-1). Entre-temps, il n'aura pas eu trop de mal à offrir la Coupe des Confédérations à son pays. Il est ainsi récompensé d'une jolie 5e place alors qu'il n'a que vingt et un ans. Il s'intercale entre Zlatan Ibrahimovic (4e) et Andrés Iniesta (6e).

2014 : 7e

Plutôt décevant en Ligue des champions et après une Coupe du monde 2014 au Brésil frustrante, Neymar ne peut pas concurrencer les meilleurs. Cristiano Ronaldo, Messi, Neuer, Robben, Müller et Lahm terminent tous devant lui. Le Brésilien se classe septième.

2015 : 3e

C'est son année référence depuis qu'il a traversé l'Atlantique. Avec surtout des prestations de grande classe dans les grands rendez-vous en Ligue des champions. Trois buts face au PSG en quarts, même chose devant le Bayern Munich en demies et un but en finale contre la Juventus Turin. Avec le trophée au bout. Au-delà des stats, c'est sa montée en puissance dans le jeu qui se confirme au sein de la redoutable MSN.

2016 : 5e

Champion d'Espagne, le Brésilien est nettement moins en vue dans ses performances comparé au précédent exercice. Surtout en Ligue des champions où il n'existe pas, par exemple, lors du quart de finale face à l'Atlético Madrid (0-2 ; 2-1). S'il remporte les Jeux Olympiques chez lui, à Rio, il ne parvient pas à monter sur le podium du BO une deuxième année de suite. La faute notamment à un Antoine Griezmann qui brille de mille feux. Neymar est aussi le moins bien classé de la MSN (Messi 2e, Suarez 4e).

Bonus : ce qu'il disait du Ballon d'Or en mai 2017

Dans son numéro du 16 mai dernier, France Football publiait une interview exclusive de Neymar. Au programme : la MSN, le Barça, sa relation avec Lionel Messi, mais aussi le Ballon d'Or. Extrait : «Tous les joueurs en rêvent ! Évidemment, j'espère le gagner un jour, mais je vous le redis, je ne suis pas pressé. Je dois continuer à travailler pour cela.» On parie que les choses ont bien changé dans son esprit depuis son retentissant transfert de l'été au PSG.

En comptant cette édition 2017, voyez-vous Neymar gagner le Ballon d'Or France Football dans les trois ans ?

Dès ce mardi 10 octobre, dans vos kiosques et en ligne, retrouvez le numéro spécial de FF consacré aux 30 nommés pour le Ballon d'Or France Football 2017. Avec une interview exclusive d'un des nommés.
Timothé Crépin

A lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max
oskare68 9 oct. à 21:35

Il y a une chance si il tire TOUS les pénalties pendand 3 ans.Comme Ronaldo il en fait trop.Je n'aime pas sa personalité vénale.Demandez voir a des Brésiliens