Griezmann of Atletico de Madrid in action during the spanish league, La Liga, football match between Leganes and Atletico de Madrid  on November 03, 2018 at Butarque stadium in Leganes, Madrid, Spain. (L'Equipe)
Rétro 2018 - Février

Rétro 2018 : en février, la tuile Neymar, l'OM puissance 9, Antoine Griezmann on fire

En cette fin d'année, FF retrace, mois par mois, les moments marquants de ce cru 2018 sur la planète football. Deuxième épisode avec le mois de février. Au programme : la blessure de Neymar, des golazos en pagaille, Antoine Griezmann en feu et l'OM qui claque neuf buts.

La (grosse) tuile

Il reste dix minutes à jouer dans ce nouveau Classique entre le PSG et l'OM. Ou plutôt devrait-on dire dans ce nouveau Classique déséquilibré tant Paris domine encore une fois outrageusement son sujet avec trois buts signés Kylian Mbappé, Rolando contre son camp et Edinson Cavani. Le Parc des Princes est en fête de voir les siens dérouler face à l'ennemi marseillais. Au milieu du terrain, Bouna Sarr dispute un ballon à Neymar et gagne son duel. Dans la foulée, juste sur une pose d'appui, la cheville du Brésilien vrille complètement. Il sort en pleurs. Sa saison est terminée (19 buts et 13 passes décisives en 20 rencontres de Championnat). S'en suivra un retour au Brésil pour se remettre au plus vite avant le Mondial. Une Coupe du monde où il ne sera pas vraiment à 100%. À noter que le PSG et Marseille se retrouveront trois jours plus tard, cette fois en Coupe de France. Pour le même tarif : 3-0.

Le but

En ce début de mois de février, le Chakhtior Donetsk affronte le Slavia Prague en Chine pour un match amical. Un coup franc est sifflé dans la moitié de terrain de l'équipe tchèque. Le ballon arrive dans les pieds de Miroslav Stoch à plus de 60 mètres de son but. Le joueur slovaque a tout vu avant tout le monde. Une petite touche pour s'avancer le cuir, avant d'envoyer un incroyable missile dans les filets adverses. Dingue.
Un mois de février par ailleurs exceptionnel au niveau des buts. Voici notre petite sélection.

Matthieu Ezikian pour Lyon-Duchère

Giorgian De Arrascaeta pour Cruzeiro

Ignacio Scocco pour River Plate

Suso pour le Milan AC

Le Français en feu

«Your defence is terrified, Griezmann on fire !» Vous vous rappelez de ce refrain à la française lors de l'Euro 2016, avec un léger plagiat sur la version nord-irlandaise avec Will Grigg ? Et bien il a sûrement été entendu lors de la fin du mois de février 2018. La raison ? La forme étincelante du très prolifique Antoine Griezmann. Le 25, l'Atlético Madrid se déplace sur la pelouse du FC Séville. Trois jours plus tard, les Colchoneros ont rendez-vous avec Leganés. Bilan ? Deux victoires, neuf buts marqués dont... sept pour «Grizou» ! Intenable.

Les triplés qu'on n'est pas prêts de revoir

On joue les huitièmes de finale de la Coupe de France début février. En difficulté pour sa survie en Ligue 2, Bourg-en-Bresse accueille l'OM pour une affiche de prestige au stade Marcel-Verchère. Marseille ne va pas faire dans la demi-mesure : neuf buts passés aux Burgiens, dont cinq en première période. Avec deux triplés de Lucas Ocampos et Kostas Mitroglou ! Situation qui, au regard de la forme marseillaise du moment, n'est pas vraiment prête de se reproduire...
Timothé Crépin

À lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :