Neymar (BRA) Football Player, on the grid. 12.05.2019. Formula 1 World Championship, Rd 5, Spanish Grand Prix, Barcelona, Spain, Race Day. - www.xpbimages.com, EMail: requests@xpbimages.com - copy of publication required for printed pictures. Every used picture is fee-liable. © Copyright: Photo4 / XPB Images (Photo4/XPB/PRESSE SPORTS/PRESSE SPORTS)
Rétro 2019 - Août

Rétro 2019 : en août, l'interminable feuilleton Neymar, le joli challenge de Ribéry, l'OGC Nice bascule

Jusqu'au 31 décembre, FF.fr revient, mois par mois, sur les moments qui ont marqué l'année 2019. Huitième épisode avec le mois d'août.

L'interminable feuilleton Neymar

Franchement, on aurait pu faire cette rétro du mois d'août juste sur le vrai-faux transfert de Neymar vers le FC Barcelone. Ou le Real Madrid. Ou la Juventus. Ou Manchester. En échange d'Ivan Rakitic, ou de Paulo Dybala, ou de Toni Kroos... Enfin on ne sait plus bien tellement il n'y avait pas un jour sans nouvelles rumeurs, nouvelles fantaisies autour du départ du Brésilien de Paris. Il n'en sera finalement rien. Mais rassurez-vous, plus le mois de juin 2020 va approcher, plus de nouvelles spéculations vont apparaître petit à petit...

Les coulisses de l'été de Neymar

Ribéry, le délicieux challenge

Ribéry arrivera telle une superstar en Toscane
Après douze belles années au Bayern, accompagnées de nombreux titres et d'un statut d'icone en Bavière, on se demandait où allait atterrir Franck Ribéry, lui qui ne souhaitait pas dire adieu maintenant au ballon rond. Un départ vers le Qatar ou les Emirats a longtemps été évoqué. Un retour en France n'a été qu'illusion. Finalement, l'international français aux 81 sélections répondait favorablement à la proposition de la Fiorentina, en Serie A. Comme quoi, un footballeur de très haut niveau peut aussi finir sa carrière dans les meilleurs Championnats, avec le genre de challenges qu'on adore suivre. Surtout qu'il arrivera telle une superstar en Toscane.

Ineos veut booster Nice

L'arrivée a été un secret de polichinelle pendant un long moment en août. Mais l'officialisation tardait. Et plus la date fatidique s'approchait, plus le mercato niçois était à l'arrêt et en attente, et plus la saison du Gym s'avérait compliquée. Finalement, le 26, le communiqué tombe : Ineos et son richissime boss Jim Ratcliffe débarquent sur la Côte d'Azur. Avec une première recrue d'envergure signée quelques heures plus tard en la personne de Kasper Dolberg, en échange de vingt millions d'euros.
 
Réagissez à cet article
500 caractères max
nicea 28 déc. à 22:30

oui et Neymar n'a toujours pas signé à Nice , ça commence a faire long

zoizo 28 déc. à 19:33

Interminable feuilleton??Mais c'est vous France Football qui a fait ce feuilleton interminable pour vendre votre pauvre papier

fulgen 28 déc. à 19:18

L Ogcnice le feuilleton a fini heureusement avant l’es heure fatidique

ADS :