(L'Equipe)
Rétro 2019

Rétro 2019 : en juillet, le retour en grâce de l'Algérie, le Brésil maître à la maison, Adrien Rabiot à la Juve, Antoine Griezmann au Barça

Jusqu'au 31 décembre, FF.fr revient, mois par mois, sur les moments qui ont marqué l'année 2019. Septième épisode avec le mois de juillet.

L'Algérie rugit de nouveau

L'attente avait été longue. Très longue. L'Algérie attendait un succès en Coupe d'Afrique des nations depuis 1980. Au bout d'un tournoi maîtrisé, abouti, avec, à la baguette, un Djamel Belmadi qui a réussi à recréer une âme à cette équipe des Fennecs, l'Algérie remporte la CAN 2019 en battant le Sénégal de Sadio Mané en finale. Le tout après avoir fait tomber le Nigeria en demies à la dernière seconde sur un coup franc dingue de Riyad Mahrez. L'unique buteur de la finale ? Baghdad Bounedjah en tout début de rencontre. Le seul éclair d'une finale, il est vrai, très, très décevante.

Rabiot, libéré, délivré

C'est la fin du calvaire. Privé de pelouse par le PSG depuis le mois de décembre 2018, une sanction en lien avec sa non prolongation de contrat, Adrien Rabiot quitte son club formateur et choisit de rejoindre la Juventus Turin.

Les États-Unis injouables

Et de quatre. Pour la huitième Coupe du monde féminine de l'histoire, les États-Unis en ressortent vainqueurs pour la quatrième fois. En finale, à Lyon, les coéquipières de Megan Rapinoe, future Ballon d'Or France Football, s'offrent les Pays-Bas (2-0) pour triompher fort logiquement.
Quelques mois après le sacre américain au Mondial, Megan Rapinoe sera élue Ballon d'Or France Football. (SCHMUCK BENJAMIN/L'Equipe)
Quelques mois après le sacre américain au Mondial, Megan Rapinoe sera élue Ballon d'Or France Football. (SCHMUCK BENJAMIN/L'Equipe)

Brésil roi à la maison

Une Copa America solide du Brésil
Un nul en phase de poules face au Venezuela (0-0). Une belle frayeur en quarts de finale avec une qualification obtenue au bout de la séance des tirs au but. Mais, sinon, une Copa America solide du Brésil qui, après avoir éliminé l'Argentine de Lionel Messi en demi-finales (2-0), a disposé du Pérou en finale (3-1). C'était la cinquième fois que la Seleçao, privée de Neymar, blessé avant la compétition, organisait la Copa America. Bilan ? Cinq trophées.

Grizou le Catalan

Un an après avoir prolongé à l'Atlético de Madrid et, dans le même temps, tourné le dos au FC Barcelone, Antoine Griezmann rallie finalement la Catalogne quatre ans après avoir débarqué chez les Colchoneros. Un départ vu comme une trahison chez les supporters rojiblancos. Griezmann file au Barça contre 120 millions d'euros, le montant de sa clause libératoire. Un montant qui était passé de 200 à 120 au 1er juillet. Le début d'une passe d'armes entre les deux clubs, l'Atlético accusant le Barça d'avoir négocié avec Griezmann depuis un long moment. Un nouveau chapitre pour le Français qui allait alors côtoyer Lionel Messi.

Timothé Crepin 
Réagissez à cet article
500 caractères max
BELHADJ-ZIANE 28 déc. à 10:59

L'Algérie a toujours enfanté des génies, tels que Mekhloufi, Dahleb, Madjer, Belloumi, Assad, Zidane... et j'en passe ! Au jour d'aujourd'hui, elle peut relever des défis d'une manière incroyable. Guardiola, ce fameux entraîneur, qui pense toujours détenir la baguette magique, ne paie-t-il pas cash cette mise à l'écart de Mahrez ?

ADS :