(L'Equipe)
RÉTRO 2019 - Juin

Rétro 2019 : en juin, Liverpool aux anges, les Bleues éliminées en quarts de leur Coupe du monde, Leonardo revient, Al-Khelaïfi monte au créneau

Jusqu'au 31 décembre, FF.fr revient, mois par mois, sur les moments qui ont marqué l'année 2019. Sixième épisode avec le mois de juin.

Liverpool, enfin le retour au sommet

Une League Cup en 2012, tel était le dernier titre de Liverpool. Si les Reds étaient toujours crédibles en Premier League, les titres fuyaient toujours les pensionnaires d'Anfield. Comme en témoigne, en mai, une deuxième place frustrante en Championnat, malgré 97 points au compteur. Mohamed Salah et consorts allaient enfin basculer du bon côté avec cette première Ligue des champions depuis 2005. Victoire 2-0 en finale face à Tottenham (buts de Salah et Origi).
 

Hazard-Real Madrid, vive les mariés

Le 7 juin, contre 100 millions d'euros, la Maison Blanche accueille sa nouvelle star planétaire
Eden Hazard et le Real Madrid, c'était un peu devenu un fil rouge ces dernières années. La question étant de savoir à quel moment cela allait enfin se faire. Le 7 juin, contre 100 millions d'euros, la Maison Blanche accueille sa nouvelle star planétaire. Avec cette interrogation : Eden Hazard est-il capable d'hisser son niveau à l'échelle du Real ?

Le foot féminin s'illumine en France

Pour la première fois de l'histoire, une Coupe du monde féminine débute en France, le 7 juin, par la victoire des Bleues de Corinne Diacre sur la Corée du Sud (4-0). Le début d'un mois de compétition aux quatre coins de l'hexagone. Avec un vrai succès populaire à la clé pour toujours plus pousser la discipline en France. À la fin du mois, l'équipe de France sera éliminée en quarts de finale par les États-Unis, futurs vainqueurs de la compétition.

Bleus, naufrage en Turquie

C'est la seule défaite des champions du monde en 2019, mais elle avait fait franchement tâche. En Turquie, pour le compte des éliminatoires de l'Euro 2020, l'équipe de France tombe 2-0 sans aucune contestation. Avec deux buts des locaux en première période. Sans réaction, sans précision, sans gnaque, méconnaissables, les coéquipiers de Blaise Matuidi livrent une des pires prestations de l'ère Didier Deschamps.
 

Leonardo, le retour du patron

Bye-bye Antero Henrique dont l'action aura tout de même été une énigme dans la capitale ; bienvenue, de nouveau, à Leonardo de retour en tant que directeur sportif. Son action, les semaines suivantes, attesteront que Paris avait tant besoin de lui.

Al-Khelaïfi, les paroles qui font du bruit

Dans un entretien à France Football, Nasser al-Khelaïfi sonne la révolte et envoie quelques messages très forts. «Personne n'a obligé Neymar à signer ici, claque le boss du PSG. Je ne veux plus voir de comportement de stars. Je veux des joueurs fiers de porter notre maillot, pas des joueurs qui font le job quand ça les arrange.»

L'interview de Nasser al-Khelaïfi à FF

Timothé Crepin 
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :