Roxana Maracineanu ministre des Sports (B. Papon/L'Équipe)
Ligue 1

Roxana Maracineanu : « J'entends la frustration des sportifs et des présidents de clubs de L1 »

La ministre des Sports Roxana Maracineanu s'est exprimée dimanche sur RTL par rapport à la décision de ne pas terminer la saison 2019-2020.

Invitée ce dimanche sur RTL, la ministre des Sports Roxana Maracineanu est revenue sur l'arrêt définitif de la Ligue 1, estimant qu'une reprise du Championnat n'était pas envisageable le 13 juin (*). Ses propos étaient attendus, alors que la Bundesliga a redémarré et que la Liga s'apprête à en faire de même, le 12 juin.
Philippe Piat (coprésident de l'UNFP) : « On verra à la fin si on est des cons »
« J'entends la frustration des sportifs et des présidents de clubs de Ligue 1, car c'est surtout eux qu'on entend, a-t-elle précisé. Dans le contexte qui était le nôtre au 11 mai, on ne pouvait pas avec la proposition qu'on avait sur table - un Championnat qui finisse le 3 août (**) - autoriser une reprise plus tôt que ce qu'on a fait là. Il y a au moins quatre semaines de remise à niveau. Il faut un certain temps pour se remettre d'un tel confinement et derrière, rejouer, retrouver les réflexes de jeux collectifs. Nous avons eu aussi des clusters en France, situation que n'ont pas connue nos voisins, notamment l'Allemagne. Pour reprendre des compétitions sportives, il y a une notion d'équité qui est indispensable et on n'aurait pas pu l'avoir sur tout le territoire, car certains auraient repris et pas d'autres. »
(*) La LFP prévoyait en fait de recommencer la saison la 17 juin.

(**) Une date butoir recommandée par l'UEFA pour terminer les championnats.

« On espère que les compétitions sportives vont reprendre, peut-être mi-juillet, voire début août »

Roxana Maracineanu s'est aussi tournée vers l'avenir. « Maintenant on espère que les compétitions sportives vont reprendre, peut-être mi-juillet, voire début août, a ajouté la ministre des Sports. Après, quelles compétitions, ce n'est pas à moi d'en décider, c'est aux instances sportives. Elles ont eu presque deux mois et demi, quand même, pour en discuter. Les discussions n'ont pas tellement porté sur ce sujet-là alors qu'elles auraient peut-être dû [...]  »L'ancienne nageuse a également confirmé que les finales de coupes nationales pourraient bien se disputer à huis clos, en août.
Réagissez à cet article
500 caractères max
Heraclite 25 mai à 12:49

Calme, aussi pondérée dans ses explications qu'Aulas est agressif dans ses commentaires. Finalement les chiens aboient et la caravanne passe.

ADS :