Championnat des étoiles
acheter
Coupe - OL

Rudi Garcia (OL) avant le match de Coupe de France contre le Red Star : « L'état d'esprit n'est pas bon »

L'entraîneur de l'OL Rudi Garcia a secoué ses joueurs avant le déplacement au Red Star, ce jeudi (19h) en huitièmes de finale de la Coupe de France. Il ne les trouve pas assez concernés par le travail à l'entraînement.

« Avec beaucoup d'absents (Lopes, Benlamri, Dubois, Aouar, Kadewere, Slimani), sur un terrain synthétique, craignez-vous un match piège face à cette formation de National ?
Ce qui compte surtout, c'est le mental de l'OL. Il faudra respecter cette équipe du Red Star. Au tour précédent, ils ont sorti une Ligue 1, Lens (3-2). Et Lens, on ne les a pas battus ce week-end (1-1) ! Donc comme ça, j'espère que ça pourra rentrer dans la tête des joueurs. On a tout intérêt à jouer au maximum parce que l'objectif est évidemment de se qualifier. Et on ne l'atteindra pas si on a l'état d'esprit que j'observe depuis le match à Lens. Parce que ça ne me plaît pas. J'espère que les joueurs seront au rendez-vous à 19 heures.
« Je mettrai la meilleure équipe possible pour se qualifier, parmi les joueurs disponibles. Il est hors de question de penser à Angers »
Les entraînements ne sont pas bons cette semaine ?
Je trouve que l'état d'esprit n'est pas bon. Les joueurs pensent plus au match d'Angers (dimanche en L1) qu'au match du Red Star alors que le match le plus important est celui qui arrive. C'est à cause de ça que ce match est un match piège. Il va falloir être professionnels. Mais bon, à force de l'entendre, ils vont le comprendre facilement. Il est impératif de retrouver la victoire.
Que pensez-vous de cette équipe du Red Star ?
Elle n'est pas là par hasard. Elle a des atouts, elle a du physique. Plusieurs joueurs culminent à plus d'1,90m. Il faudra être présents dans tous les domaines, à 100 %. Je mettrai la meilleure équipe possible pour se qualifier, parmi les joueurs disponibles. Il est hors de question de penser à Angers.

lire aussi

Les huitièmes de finale de Coupe de France
Comment avez-vous reçu les critiques cette semaine ?
Les critiques les plus importantes sont celles qu'on fait en interne, c'est-à-dire l'autocritique, le fait de voir ce qu'on peut améliorer. Mais plusieurs jours après le match à Lens, je ne change pas d'avis sur le fait que tout s'est joué dans les surfaces de réparation. On aurait dû y être plus performants. J'attends de l'action. Il faut agir, et être efficaces. »
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :