Rudi Garcia pourra compter sur l'ensemble de son groupe contre Guingamp. ( GOLESI FELIX/  L'EQUIPE)
Ligue 1 - OM

Rudi Garcia (OM) : «Il faut être patient avec les uns et les autres»

L'entraîneur de l'OM, Rudi Garcia, a fait un point sur l'état général de son effectif avant la réception de Guingamp, dimanche (21h00). Il est plutôt positif.

L'état de forme du groupe

«On a eu la chance que quelques internationaux jouent leur match dimanche ou ne jouent pas du tout, je pense aux Hollandais et aux Français. Eux ont pu reprendre le travail normalement. Pour les autres, ça a été un peu tronqué. (...) Mais dans l'ensemble, on a quand même réussi à préparer le match de dimanche qui reste la priorité absolue parce que c'est le premier de la série de sept qui nous attend en trois semaines.»

La condition physique de Mitroglou

«Il s'est entraîné normalement hier (jeudi). On l'a ménagé un peu, il n'a pas pu tout faire, mais la partie importante, la partie tactique, il l'a faite. Il a résisté sur le plan athlétique à la défense de Monaco, c'est ça qui m'a plu. Il a de la confiance, il est bluffant à ce niveau-là, même quand il est critiqué. Il est surtout mieux physiquement par rapport à l'an dernier. Moi, j'aime bien que les attaquants mettent le ballon au fond des filets. S'ils ne participent pas au jeu, ce n'est pas grave.»
«Il ne faut pas se précipiter» pour Mandanda

Les performances de Caleta-Car

«Il est mieux. On a fait des tests de vitesse, c'est lui qui les a remportés hier. Il est beaucoup mieux physiquement sur des distances courtes. On voit qu'il est mieux. Il avait besoin de faire une préparation beaucoup plus longue et plus forte. Il a surtout besoin de connaître mieux son équipe et ses coéquipiers, Adil (Rami) le premier. Il a aussi besoin d'un Adil à 100%, ce qu'il n'est pas. Voilà pourquoi il faut être patient avec les uns et les autres. On a tellement de matches qui arrivent qu'on aura l'occasion de le voir à ce moment-là.»

La situation de Radonjic

«C'est un dévoreur d'espaces et on n'a pas fait spécialement le travail spécifique pour lui permettre de montrer ses qualités. J'ai besoin surtout de lui expliquer ce que j'attends de lui. Je dois encore lui montrer certaines choses. Il doit s'intégrer au jeu de ces coéquipiers, même au niveau de la langue. On aura l'occasion de le voir sur les sept matches. Il y a des chances pour qu'il soit dans le groupe.»
Réagissez à cet article
500 caractères max