Stéphane Ruffier s'est pris un briquet sur la tête face à Metz. (L'Equipe)
Ligue 1 - ASSE

Ruffier victime d'un jet de briquet

Metz - Saint-Etienne (2-3), samedi, a été brièvement interrompu à la 41e minute. La cause ? Des jets de projectiles dans la surface de Stéphane Ruffier. Le portier stéphanois s'est notamment pris un briquet sur la tête, mais aussi un paquet de chewing-gum qu'il a renvoyé dans la tribune abritant les groupes revendiqués ultras, Génération Grenat et Gruppa Metz. S'en est suivi un vif échange verbal entre le gardien, regard noir, et le public messin.
Réagissez à cet article
500 caractères max
william2 15 mars à 15:26

Alors que va faire la ligue? Suspendre TOUT le stade de Metz à titre conservatoire comme pour Bastia ou seulement une tribune comme Nice? On verra quelle est l’équité et la justice selon la ligue !!!

sportingbastia 15 mars à 11:25

il y a malheureusement des "hooligans" bastiais partout, évidemment puisque Furiani est suspendu!

FB20136 15 mars à 8:35

Je croyais que cela ne se passait qu'à Bastia.

voir toutes les réactions