Sabri Lamouchi pense plus au match contre l'OM qu'au mercato. Jean-Marie Hervio/L  'Equipe
Ligue 1 - Rennes

Sabri Lamouchi : «Plein de profils qui m'intéressent»

Avant le déplacement à Marseille, dimanche soir, le coach rennais Sabri Lamouchi a notamment été interrogé sur le mercato et l'intérêt continu et prononcé pour Hatem Ben Arfa, «un des joueurs capables d'apporter une plus-value à notre effectif».

«Avant la première journée de Championnat, vous espériez des évolutions par rapport à votre effectif. Quinze jours plus tard, il n'y a pas eu d'arrivée nouvelle mais Rennes pense toujours à Ben Arfa. Pourrait-il changer la dimension de votre équipe ? 
Vous vous rendez compte qu'à la dernière conférence de presse, vous m'aviez cité un autre joueur (Saman Ghoddos) et j'avais dit que la chose positive au sujet du mercato, c'est qu'il se termine bientôt. Donc moi, je me concentre essentiellement sur le match de dimanche et en parallèle, on travaille pour essayer d'améliorer notre groupe bien entendu, et on fera ce qu'il faudra je l'espère pour apporter des plus-values à ce groupe.
Vous avez bien échangé avec lui ? 
La question n'est pas de savoir si j'ai échangé avec untel ou untel, la question est de savoir comment, dans un premier temps, nous allons affronter cette équipe marseillaise, et dans un deuxième temps, avant le 31 août, comment on peut faire pour améliorer notre effectif.
Ben Arfa est un profil qui vous intéresse ? 
Il y a plein de profils qui m'intéressent, beaucoup.
Mais c'est un joueur que vous adorez, non ? 
Entres autres, bien sûr, mais il y a beaucoup de paramètres. Sur le sportif, je suis tout à fait d'accord sur le fait que lui et d'autres peuvent être des joueurs capables d'apporter une plus-value à notre effectif. Mais aujourd'hui, avec les joueurs que nous avons, les prestations qui ont été les nôtres, la déconvenue de Lille (1-3, le 11 août), le match difficile mais gagné sur un exploit individuel mais avec beaucoup de discipline et de valeurs qui m'ont plu contre Angers (1-0, samedi dernier), tout ça nous laisse penser, et à moi en particulier, que les choses seront difficiles. Et qu'il faut qu'on se concentre sur les solutions que nous avons à l'heure actuelle pour ne pas perdre d'énergie et de temps à des supputations sur tel ou tel joueur qui pourrait venir ou pas. Il nous reste une semaine, donc on attendra la semaine prochaine pour savoir si on a la chance d'avoir des joueurs supplémentaires ou pas.»
Réagissez à cet article
500 caractères max