La commission juridique de la LFP a pris sa décision concernant Stéphane Ruffier. (A. Martin/L'Equipe)
Ligue 1 - Saint-Etienne

Saint-Étienne : la commission juridique de la LFP exige la « réintégration » de Stéphane Ruffier

Saisie à sa demande, la commission juridique de la Ligue a débouté Stéphane Ruffier concernant la contestation des sanctions disciplinaires infligées à son encontre mais exigé sa « réintégration ».

Saisie à la demande de Me Dorothée Bisaccia-Bernstein, l'avocate de Stéphane Ruffier, à la suite de sa« mise à pied disciplinaire de six jours consécutive à un acte d'insubordination » (du 23 au 29 juillet) et de la retenue sur salaire qui est allée avec, la commission juridique de la LFP avait reçu les deux parties, le mardi 20 octobre.
Elle vient de rendre sa décision à l'issue de cette réunion de conciliation, qui avait été reportée à deux reprises et à laquelle Me Olivier Martin, l'avocat historique du club stéphanois, n'était pas présent.
Selon un communiqué de l'AS Saint-Étienne publié lundi soir, « la commission juridique de la LFP a débouté Stéphane Ruffier de ses demandes concernant la contestation des sanctions disciplinaires infligées à son encontre. »
Dans le même temps, la commission a exigé la réintégration du gardien des Verts. Une demande dont l'ASSE « s'étonne », dans la mesure où « Stéphane Ruffier n'a jamais été mis à l'écart. En conséquence, l'ASSE a décidé de saisir la commission nationale paritaire d'appel. » Le match entre Ruffier et les Verts continue à se jouer, mais dans les prétoires désormais.

lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :