perraud (romain) cardona (irvin) mounie (steve) (F.Faugere/L'Equipe)
Ligue 1 - 11e journée

Saint-Étienne prend la foudre à Brest et plonge un peu plus dans la crise (4-1)

Dominateur et toujours porté vers l'offensive, Brest s'est imposé logiquement ce samedi face à Saint-Étienne (4-1) ! Une nouvelle défaite pour les Verts qui concèdent là un septième revers consécutif...

La leçon : Tonnerre de Brest !

Francis-Le Blé a été une nouvelle fois le théâtre d'une avalanche de buts. Fort de son succès face à Lille juste avant la trêve internationale, le Stade Brestois a remis ça. Dans son antre, les hommes de Dall'Oglio n'ont pas fait de cadeau à des Verts cruellement en manque de confiance à l'image de leur défense apathique. Désormais réputés pour leur jeu offensif, les locaux ont très vite pris l'ascendant grâce à une frappe sublime d'Honorat. L'ancien de Saint-Étienne a reçu un centre de Cardona aux vingt mètres. Contrôle puis frappe enroulée côté opposé : imparable (1-0, 7e). Les coéquipiers de Larsonneur ont alors continué à produire du jeu et ont été récompensés. Sur un coup de tête de Duverne, les Bretons faisaient le break (2-0, 23e). Sonnés, les ouailles de Puel s'en sont remis au coup de pied arrêtés. C'est d'ailleurs sur cette phase de jeu qu'ils ont réduit l'écart. Absent du groupe depuis le 24 juillet dernier, Boudebouz le frappait et trouvait la tête de Mahdi Camara à la limite du hors-jeu (2-1, 31e).
 
Seulement voilà, dès la réduction du score, les visiteurs se sont fait avoir sur du jeu long. Mounié gagnait son duel et servait Honorat. Le buteur se transformait alors en passeur pour Cardona (3-1, 33e). Un troisième but qui faisait mal alors que la foudre continuait de s'abattre sur les Verts. Efficace dans le jeu dos au but, Mounié apportait alors sa pierre à l'édifice sur un nouveau centre, cette fois de Perraud (4-1, 38e). A noter la quatrième passe décisive de l'un des meilleurs latéraux gauches de notre Championnat. Quatre, comme le nombre de buts inscrits par les Brestois au cours de la première période, une première en Ligue 1 pour eux.
Logiquement, le second acte était moins prolifique et plus fermé. Les trois changements effectués par Puel à la pause n'ont pas permis aux Verts de revenir dans la partie malgré la main mise sur le ballon (60% de possession). Hormis la tête de Nordin, rien à signaler (53e)... Quant à Brest, il s'est contenté de gérer mais aurait pu aggraver le score (50e, 57e). Deuxième succès de rang pour les Bretons en Ligue 1 tandis que Saint-Étienne concède sa septième défaite de suite ! Les Verts égalent leur triste record de octobre-novembre 2008 (7 défaites également).

Le gagnant : Franck Honorat punit son ancien club

Hatem Ben Arfa hier, Franck Honorat aujourd'hui. Il ne fait pas bon jouer contre ses anciens joueurs pour les clubs ce week-end. Ravi du jeu produit par les siens comme il l'a confié ce samedi au site de France Football, l'attaquant de 24 ans n'a pas fait de cadeau à son ancienne équipe. Auteur du premier but des siens, il est passeur décisif sur le troisième. S'il «ne savait pas qu'il pouvait marquer autant», le natif de Toulon est parvenu à trouver le chemin des filets à trois reprises en Ligue 1 tout en donnant deux passes décisives.

Le perdant : Charles Abi, rendez-vous manqué

Aligné à la pointe de l'attaque aux côtés de Bouanga dans un 4-4-2, le jeune attaquant (20 ans) n'a pas réussi à se montrer dangereux ni même peser sur la défense brestoise. Proposant très peu de solution à ses coéquipiers, il a été logiquement remplacé à la pause par Nordin. Ce dernier s'est montré bien plus incisif en se créant une grosse occasion. Le natif de Clermont a perdu des points.
Réagissez à cet article
500 caractères max
Fr4ncky 21 nov. à 23:37

Chapeau à Brest, qui avait réussi un gros coup en faisant tomber Lille avant la trêve, et à désormais confirmé sa bonne forme, en corrigeant un ASSE de plus en plus inquiétant.

raph88 21 nov. à 23:23

Brest est une très belle équipe !! Ils jouent véritablement un football offensif et ne sont pas toujours récompensés... c’est avec Lille , la formation qui pratique actuellement le plus beau jeu en L1

ADS :