subotic (neven) (A.Martin/L'Equipe)
Ligue 1 - 25e journée

Saint-Etienne : Subotic, «la bonne pioche» du mercato des Verts

Joueur d'expérience, le défenseur Neven Subotic a rejoint les Verts lors du mercato hivernal pour ce qui pourrait être le bon coup du mercato français. A Saint-Etienne, tout le monde a déjà adopté le défenseur, qui s'associe pour le moment parfaitement avec Loïc Perrin.

Son arrivée à Saint-Etienne a surpris tout le monde au début du mercato hivernal. Pourtant, le parcours de footballeur de Neven Subotic est très atypique. Jeune, il doit d'abord quitter sa Yougoslavie natale, actuelle Bosnie-Herzégovine, pour fuir la guerre. Installé en Allemagne, il rejoint les Etats-Unis en 1999. Et se forme au pays de l'Oncle Sam jusqu'à sa majorité, justifiant l'obtention de sa nationalité américaine, et ses quelques sélections avec les U17 et U20 des Etats-Unis. Pour son retour en Europe, le défenseur pose ses valises à Mayence, en deuxième division allemande, et impressionne son entraîneur. Un certain Jürgen Klopp...

L'entraîneur allemand apprécie tellement le robuste défenseur, qu'il le fait venir à Dortmund (contre 4,5M€) lorsqu'il rejoint le club de la Ruhr pendant l'été 2008. Et fait vivre au joueur ses meilleures années. Cinq saisons où il décroche deux fois le titre de champion d'Allemagne (2011, 2012), une fois la Coupe d'Allemagne (2012), et où il atteint une fois la finale de la C1 (défaite 2-1 face au Bayern). Mais ses deux dernières saisons ont été bien plus délicates pour lui. Plombé par les blessures, il ne dispute que très peu de rencontres avec Dortmund et Cologne. Une situation qui a obligé le joueur à changer d'air. Résultat : un transfert gratuit dans le Forez, et une nouvelle aventure à Saint-Etienne pour ce voyageur de toujours.

Des premiers pas réussis

Ses premiers tests en tant que Stéphanois, dans un Championnat qu'il ne connait pas, ont été passés haut la main. Pour son premier match, après la victoire face à Caen (2-1), l'entraîneur Jean-Louis Gasset se disait rassuré par le défenseur, qui n'avait pris part qu'à un seul entraînement collectif avec les Verts avant la rencontre : «Subotic m'a rassuré, il a rassuré l'équipe et il bonifie Perrin. On tient là une très bonne charnière. Les joueurs qui ont été pris nous amènent du professionnalisme, de la technique et de la confiance.»

Dans le Forez, il devrait être associé régulièrement au capitaine de l'équipe, Loïc Perrin. Ce dernier s'est d'ailleurs exprimé à son sujet : «Neven est la seule recrue à ne pas connaître la Ligue 1 et j'ai l'impression qu'il s'adapte assez rapidement. Comme on joue une fois par semaine, on a le temps de travailler les automatismes. On a fait un seul entraînement avant le match face à Caen. Mais cela s'est très bien passé, surtout lorsqu'on commence par une victoire. Il a joué dans un grand club pendant plusieurs années. Il a l'expérience du haut-niveau. Il est dans la pleine force de l'âge, a connu le haut-niveau. Pour l'instant, il y a la barrière de la langue mais il est motivé pour apprendre le Français. Il a commencé d'ailleurs, cela montre sa volonté de s'intégrer.» Un bosseur qui a donc convaincu le staff et ses nouveaux coéquipiers. Mais qui s'est également rapidement attiré les faveurs du peuple stéphanois.
Car les supporters jugent eux aussi positivement son arrivée. En premier lieu Tibo, responsable du site internet envertetcontetous.fr, rassemblant une énorme communauté de fans, et qui ne tarit pas d'éloges sur le joueur : «On ne s'attendait pas d'une façon globale, à un mercato de ce type, avec des internationaux confirmés. Donc non, on ne s'y attendait pas. Il apporte aussi une certaine sérénité, son expérience... Et pour l'heure, on ne sent pas un joueur à court de rythme. Il est vrai que c'est moins perceptible à ce poste-là. Ça semble vraiment pour l'heure une bonne pioche !» Faustine, rédactrice pour ce même site, tient globalement les mêmes propos et affirme : «Un tel mercato n'était pas attendu, mais lorsque le nom de Subotic est apparu, la piste semblait envisageable. Ses premières prestations sont plus que convaincantes. Il brille déjà par sa sérénité et son expérience. On sent que c'est un mec calme, et au-delà de ça un très bon footballeur qui va apporter énormément au groupe.»

Les deux n'hésitent d'ailleurs pas à mettre en avant la relation Subotic-Perrin : «Sur ses deux premiers matchs, il a amené beaucoup d'assurance, ce qui a fait du bien à Loïc Perrin, qui tenait un peu à lui seul la défense. Au-delà de ça, il amène sa qualité technique dans la relance courte ou longue. On a pu le voir à Amiens par exemple, avec une superbe ouverture pour Beric. Perrin était le seul par le passé, à avoir cette justesse dans la relance et à chercher véritablement à se projeter vers l'avant. Neven Subotic est en train d'amener ça lui aussi, et c'est forcément intéressant» souligne Tibo. Faustine, elle, rajoute : «En plus, il semble déjà mettre en avant Loïc Perrin, qui revit depuis son arrivée. C'est une véritable satisfaction pour le moment.» En quelques semaines, le défenseur fait donc déjà l'unanimité à Saint-Etienne. Et c'est tant mieux pour l'ASSE, qui avait au moins besoin d'un joueur de ce standing pour espérer relever la tête. Avant Lyon, le 25 février, Subotic fait donc face ce vendredi à un premier match de grosse intensité. Marseille, qui a bouclé ses neuf derniers matches toutes compétitions confondues en marquant au moins un but, sait clairement la tache qui l'attend pour marquer.
Hugo Girardot

À lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max