ntep (paul georges) (F.Porcu/L'Equipe)
Ligue 1 - 25e journée

Saint-Etienne, Toulouse, Lyon, Bordeaux, Strasbourg... Les 5 enjeux de la 25e journée de Ligue 1

Saint-Etienne et Toulouse pour confirmer, Lyon pour redémarrer ou encore Bordeaux pour espérer... Voici les cinq enjeux de la 25e journée de Ligue 1.

Saint-Etienne à un tournant...

Auteur d'un début de saison exécrable, Saint-Etienne commence à relever la tête, grâce notamment à l'incorporation de ses recrues hivernales (Ntep, Subotic, Debuchy, M'Vila...). Les Verts, qui n'affichaient que six succès au compteur après vingt-deux journées, dont trois lors des trois premières rencontres de Championnat, ont remporté leurs deux derniers matches de Ligue 1. Résultat, ils s'affichent à une moins inquiétante douzième place au classement. Reste désormais à confirmer, et c'est là que les choses se compliquent quelque peu puisque c'est désormais l'OM qui se dresse sur leur route. Des Marseillais actuellement en pleine bourre, puisqu'ils ont remporté huit de leurs neuf derniers matches, toutes compétitions confondues (pour un nul), dont un tonitruant 9-0 mardi soir à Bourg en Coupe de France. En cas de succès, Saint-Etienne aurait de bonnes chances d'intégrer la première partie de tableau, et de s'offrir une fin de saison beaucoup plus paisible.

...Toulouse aussi

Pour le TFC, la problématique est à peu près la même. Comme l'ASSE, Toulouse a totalement manqué son début de saison. Comme les Verts, les Violets ont remporté leurs deux dernières rencontres de Ligue 1, et pris quelques distances avec la zone rouge. Mais, comme les protégés de Jean-Louis Gasset, ceux de Michaël Debève s'apprêtent à recevoir une équipe en pleine forme : le PSG, leader incontesté qui présente tout simplement la meilleure attaque des cinq grands Championnats européens avec 125 buts inscrits toutes compétitions confondues, loin devant son dauphin, Manchester City (102). Des Parisiens qui restent sur cinq victoires de rang, toutes compétitions confondues, et sur treize succès en quatorze rencontres. Dur...

Lyon doit se reprendre

Dans la lutte acharnée pour le podium, Lyon marque le pas depuis deux rencontres, et autant de défaites en Championnat. Tombés à Bordeaux le 28 janvier, les Rhodaniens ont enchaîné un second revers consécutif dimanche dernier à Monaco (3-2), alors qu'ils ont mené 2-0 et qu'ils ont évolué à onze contre dix pendant 45 minutes. Dauphins du PSG avant de se rendre en Gironde, les hommes de Genesio sont désormais quatrièmes, à deux points du troisième, l'ASM. Fekir et ses copains, qui se sont quelque peu rassurés mercredi en Coupe de France à Montpellier (victoire 2-1), vont donc devoir très vite relever la tête en Ligue 1, si possible dès ce dimanche face à des Rennais qui restent eux sur trois revers de rang, Coupe de la Ligue comprise.

Bordeaux veux maintenant voir plus haut

Revigorés par les arrivées de Gustavo Poyet sur le banc, le 20 janvier, et de quelques recrues hivernales qui ont fait un bien fou au collectif, les Girondins ont depuis pris leurs distances avec cette zone rouge qui les a longtemps menacés. Les Bordelais, qui restent sur trois victoires de rang en Championnat, une première cette saison, s'affichent désormais à une plus logique huitième place, à cinq points de Nantes, pensionnaire d'une cinquième place qui pourrait bien être européenne en fin d'exercice. Le but est désormais d'enchaîner, et de confirmer cette envie et cette solidarité affichées notamment contre Lyon (3-1). La venue d'Amiens, 17e, pourrait permettre au club au scapulaire de prendre une option quasi définitive sur le maintien mais aussi, peut-être, de revenir sur les places européennes. Un espoir qui n'était tout simplement pas permis il y a quelques semaines de cela.

Strasbourg doit repasser la première

Auteur d'un début de saison plutôt satisfaisant pour un promu, Strasbourg, qui a notamment été le premier à faire tomber le leader parisien en Ligue 1 (2-1 le 2 décembre), marque depuis sérieusement le pas. Les Alsaciens, qui restent sur deux revers en Championnat, en ont concédé cinq sur leurs six dernières sorties en Ligue 1 (pour une victoire). Soit le pire bilan de l'élite sur la période. Huitièmes le 16 décembre, au soir de la dix-huitième journée, ils pointent désormais au quatorzième rang, deux petits points devant Lille, potentiel barragiste. Une victoire face à Troyes, 19e, dimanche, est donc très fortement conseillée pour Laurey et ses hommes.
Réagissez à cet article
500 caractères max