luiz gustavo (B.Papon/L'Equipe)
Ligue 1 - 13e journée

Sans Luiz Gustavo, l'OM n'est pas (du tout) le même

Le Brésilien est suspendu pour le déplacement à Bordeaux, ce dimanche soir. Une absence qui pourrait fortement handicaper l'OM, où il a su s'imposer comme un élément indispensable depuis son arrivée cet été. Il y a en effet un Marseille avec et sans Luiz Gustavo.

Aucune victoire en son absence

Suspendu ce dimanche face à Bordeaux, Luiz Gustavo va rater son troisième match seulement cette saison avec l'OM. Les deux matches sans le Brésilien ont d'ailleurs été très délicats pour les joueurs de Rudi Garcia, surtout dans la gestion de leur match. Le joueur a d'abord manqué la déconvenue marseillaise à domicile face au Stade Rennais (1-3) le 10 septembre dernier. Un match pour le moins pauvre côté olympien. Un mois plus tard, son absence à la Meinau de Strasbourg pouvait clairement justifier le pourquoi du comment d'un match totalement fou et débridé (3-3). Sans compter la claque monégasque (défaite 6-1 à Monaco) en septembre, Marseille n'a jamais pris plus de deux buts avec lui sur le terrain, mais en a encaissé trois à chacune de ses absences. C'est simple, avec lui, ce sont 2,3 points pris par match en moyenne par l'OM. Une statistique qui tombe à 0,5 point par match quand il n'est pas sur la feuille de match. Même si, on l'a dit, il n'a raté que deux rencontres. Inquiétant tout de même pour des Marseillais qui sont d'ailleurs toujours maudits en terres girondines. Les phocéens n'ont en effet plus gagné à Bordeaux depuis... 1977.

Le patron dans les gros matches

Ses absences sont d'autant plus regrettables que les meilleures prestations olympiennes ont été réalisées en sa présence. Lui qui a su élever son niveau de jeu d'un cran et a su prendre les clés de la maison lors des gros matches de Ligue 1. Son match référence a certainement d'ailleurs eu lieu lors du Classique face au PSG (2-2) le 22 octobre dernier. Noté 8 par FF, il avait alors exploité toute sa palette technique et avait survolé la rencontre par sa justesse défensive et son apport offensif. Sublimant sa prestation grâce à un but de loin. Il n'en était d'ailleurs pas à son premier coup d'éclat de la saison, ni à son dernier. Il a aussi été buteur dans des victoires probantes à Nice (2-4), et face à Caen (5-0) lors de la dernière journée. Son statut de capitaine - au bout de son dixième match seulement - sans parler couramment le français en dit long sur l'impact qu'il a sur ses coéquipiers, comme le disait en conférence de presse Aymen Abdennour cette semaine : «C'est l'un des joueurs les plus professionnels que j'ai vu dans ma carrière. Il aide le groupe. Il ne parle pas français mais on le comprend quand même».

Un duo redoutable avec Zambo Anguissa

Récemment, le Brésilien était en course pour être désigné meilleur joueur de L1 du mois d'octobre. Une récompense finalement attribuée à Nabil Fekir. Mais cette simple nomination aux côtés du Lyonnais et de Cavani reste significative, surtout pour un milieu défensif. Pour pallier son absence ce dimanche, Garcia devrait une nouvelle fois titulariser Morgan Sanson pour évoluer aux côtés de Zambo Anguissa. Mais le Camerounais, qui forme habituellement une charnière ultra-solide avec Gustavo, pourrait aussi être la seule sentinelle devant la défense, évoluant dans un milieu en triangle. Ce qui est certain, c'est qu'à chaque fois que Gustavo n'est pas présent, l'équilibre marseillais, et notamment défensif, en est fatalement bouleversé. L'enjeu est donc double pour le onze marseillais ce soir : gagner une rencontre qui lui échappe depuis longtemps à Bordeaux, et montrer qu'il peut aussi l'emporter sans son indispensable brésilien.
Hugo Girardot

A lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max