weah (george) (A. Lecoq/L'Equipe)
Votre meilleur avant centre de l'histoire du PSG (3e)

Selon vous, George Weah est le troisième meilleur avant-centre de l'histoire du PSG

La semaine dernière, FF vous demandait qui était selon vous le meilleur attaquant de l'histoire du PSG. George Weah arrive 3e avec 21% des voix.

Grand, puissant, rapide, technique, altruiste, mais surtout artiste. George Weah et Paris, c'est l'histoire d'un amour passionnel qui aura duré trois ans. Entre 1992 et 1995, l'attaquant libérien a marqué les buts et les esprits, par des coups d'éclat qui ont ébloui la France et l'Europe. À tel point que l'AC Milan l'a arraché au PSG à l'été 1995, à mi-chemin de sa conquête du Ballon d'Or France Football. George Weah ne fait pas partie des dix meilleurs buteurs de l'histoire du club de la capitale. Cela ne l'empêche pas d'avoir marqué de son empreinte un club qui, avec lui, a atteint trois demi-finales européennes (Coupe de l'UEFA 1993, Coupe des Coupes 1994 et Ligue des champions 1995) et remporté deux Coupes de France (1993, 1995) et une Coupe de la Ligue (1995).

«L'homme par qui le spectacle arrive»

À Paris, c'est surtout en Coupe d'Europe que George Weah a brillé (16 buts en 25 matches, contre 32 en 96 rencontres de D1). Renforçant une réputation de joueur ayant tendance à choisir ses matches... Mais qu'importe, il se passait toujours quelque chose avec l'ancien Monégasque. Il était «un phénomène», «l'homme par qui le spectacle arrive», comme le décrivait FF en mars 1995, après un but décisif inscrit au Camp Nou en quarts de finale aller de C1 (1-1). À cet instant, Weah savait déjà qu'il allait rallier la Lombardie quelques semaines plus tard. Un choix que certains "supporters" parisiens n'avaient pas accepté, tombant dans un racisme abject et gâchant ses adieux au Parc des Princes. Ce n'est heureusement par ça que l'on retient des trois saisons passées par le Libérien au PSG. Parce que Weah, c'est plus fort que toi.

Déjà publiés

Réagissez à cet article
500 caractères max
gaël78 23 nov. à 14:30

Le seul attaquant qui ,sur une saison, sa dernière à Paris, marque plus de but en ligue des champions (8), qu'en championnat (7). La GRANDE CLASSE !Toujours en train de marcher quand il perdait le ballon, si bien que lorsque l'équipe le récupérait, il était systématiquement hors jeu .... Je me souviens très bien de cette période ; j'étais abonné au parc

ANDYES77 23 nov. à 13:21

Mister Georges respect

ADS :