Sergio Ramos, sous le maillot du Real. (B.Cremel/L'Équipe)
Espagne - Real

Sergio Ramos (Real Madrid) reconnaît avoir payé une amende au fisc espagnol

Le défenseur espagnol s'est affranchi d'une amende d'un million d'euros pour avoir tenté de payer moins d'impôts.

Le défenseur du Real Madrid, Sergio Ramos, a annoncé avoir réglé une amende aux autorités fiscales espagnoles pour des irrégularités liées à son droit à l'image entre 2012 et 2014. Selon le journal El Mundo, l'Espagnol de 33 ans a payé un million d'euros pour avoir transféré des revenus via sa propre société, Sermos 32 SL basée en Espagne, afin de payer moins d'impôts.
Il a annoncé tard mardi au quotidien son intention de faire appel car il estime avoir été injustement pénalisé par une modification de la loi. « L'autorité fiscale m'a notifié des normes différentes au cours de la période 2012-2014 après avoir changé les critères qu'elle avait elle-même mis en place au cours des années précédentes », a-t-il indiqué au quotidien, et dans un communiqué.
« Il s'agit d'une amende administrative et non d'une infraction pénale »
« Étant donné mon désaccord avec le changement des critères », alors qu'il a « tout rembours?, Ramos dit avoir « exercé (s)on droit de faire appel ». Le capitaine de la Roja et du Real s'ajoute à la longue liste de footballeurs épinglés par l'administration fiscale espagnole, qui s'est attaquée aux failles de la réglementation en matière de droit à l'image.
Mais alors que Cristiano Ronaldo, Lionel Messi et Neymar ont fait l'objet de poursuites pénales, Ramos a expliqué que son cas était purement administratif. « Il s'agit d'une amende administrative et non d'une infraction pénale », a-t-il souligné pour se différencier des autres joueurs. Il a par ailleurs affirmé avoir déclaré l'ensemble de ses revenus en Espagne.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :