Foto IPP/Roberto Ramaccia Roma 29/12/2018 Campionato di Calcio serie A 2018/2019 Lazio vs Torino nella foto Salvatore Sirigu con il pallone tra le mani Italy Photo Press - World Copyright (L'Equipe)
Italie - Torino

Serie A : Comment va Salvatore Sirigu, 32 ans ce samedi, au Torino depuis son départ du PSG ?

Disparu du radar médiatique français depuis l'été 2017 et son arrivée à Turin, le gardien italien a donné un second souffle à sa carrière. Alors, où en est l'ex-portier du PSG ?

Qu'elle fut longue la traversée du désert de Salvatore Sirigu ! Titulaire indiscutable pendant quatre saisons au Paris Saint-Germain, il a vu son nombre de matches en Championnat passer de plus de 30 à 3 suite à l'arrivée de Kevin Trapp. Devenu indésirable, il fut prêté en 2016 six mois à Séville, où il ne jouait que trois matches, puis à Osasuna. Peu habitué à jouer le maintien, et avec un manque de confiance certain, Salvatore Sirigu n'a pas réussi à convaincre en Espagne. Sur les 18 matches qu'il y a joué, il encaissa 51 buts. Un bilan catastrophique qui précipita Osasuna en deuxième division. Contraint de résilier son contrat au PSG, le portier italien trouva finalement un point de chute au Torino, dont la défense est en perdition.

Prendre le Toro par les cornes

Recruté en lieu et place de Joe Hart, Salvatore Sirigu n'eut aucun mal à s'acclimater à ce Championnat, lui qui y a joué 69 matches avec Palerme. Renforcé en défense par les arrivées de Nicolas N'Koulou et Lyanco, jeune Brésilien prometteur, il est titulaire d'emblée et fait bonne impression pour ses débuts. En quelques semaines, il parvient à redresser la confiance de sa défense et sort des parades décisives. Si bien que lors de son troisième match - une victoire 1-0 à Benevento - il signe cinq arrêts et se met tout le monde dans la poche. Tuttosport écrit qu'il a été «aussi décisif en une soirée que Hart en une saison», il est même qualifié d'«imbattable et décisif» par la Gazzetta Dello Sport. Des déclarations certes prématurées, mais qui montrent que le portier a su sortir la tête de l'eau et retrouver son niveau d'antan.
Très vite, Sirigu transforme la défense des Grenats en lui apportant solidité, sérénité et régularité. Si lors de sa première saison, le club ne progresse pas au classement et conserve sa neuvième place, on constate tout de même un véritable changement en défense. En encaissant 46 buts, soit vingt de moins que la saison précédente, le Torino fait un bond au classement des défenses de Serie A, passant de la 17e à la 8e place au classement. Mieux, après 19 matches cette saison, le club turinois n'a encaissé que 19 buts, un total qui en fait la 5e meilleure défense du Championnat. L'nfluence de Sirigu sur le Torino est si évidente qu'il devient indispensable au club. Giovanni Galli, gardien historique de la Fiorentina, affirme au Corriere di Torino : «Salvatore Sirigu est un gardien qui, à la fin de l'année, vous fait gagner des points.»

De retour au haut niveau

Si Sirigu fait gagner des points à quelqu'un, c'est bien à lui-même. Sur la pente descendante, le gardien italien renaît de ses cendres à Turin et retrouve la sélection italienne, qui ne l'avait plus appelé depuis l'Euro 2016. Titularisé lors de la défaite contre la France le 1er juin dernier, il est redevenu un homme important de la sélection puisque Roberto Mancini a fait de lui son gardien numéro deux. Quelques semaines plus tard, il s'entendait avec le Torino pour prolonger son contrat jusqu'en 2022. Il déclare à l'occasion à Sky Sports : «Le Torino m'a donné cette grande opportunité de revenir et d'être le Salvatore que je suis vraiment, celui en lequel je me reconnais, et d'avoir le sourire aux lèvres.» Avec Sirigu dans les cages, le Torino a véritablement progressé et peut désormais nourrir des espoirs européens, puisque le club ne pointe aujourd'hui qu'à trois points d'une place qualificative pour la Ligue Europa. De quoi, pour le gardien, goûter de nouveau aux soirées européennes qu'il avait connues à Paris...
Réagissez à cet article
500 caractères max
real 12 janv. à 10:30

Le PSG est le grand spécialiste pour briser des carrières de bons joueurs à l’image de sirigu, rabiot , lavezzi et j’en passe....