(S.Mantey/L'Equipe)
Ligue 1 - 17e journée

Sourires sur la Côte d'Azur, Rennes dans le top 4, les relégables encore à la traîne

Monaco et Nice qui s'offrent de beaux succès. Strasbourg qui se relance. Angers qui pioche encore. Rennes qui intègre le top 4... Tout ce qu'il faut savoir sur les matches de ce samedi soir.

La leçon : La Côte d'Azur se rebiffe, l'Alsace aussi

Du Nord au Sud, il y a des réveils qui font du bien. Celui de Monaco, après un début de saison on ne peut plus compliqué, et celui de Nice, qui venait de concéder un revers 4-1 à Saint-Étienne, en font partis, et les aficionados du football azuréen ne diront pas le contraire - en dépit des rivalités. Pour Monaco, le succès a mis du temps à se dessiner. Après une terne première période, ç'a pétaradé sur le terrain de Louis II face à Amiens. Ben Yedder a d'abord allumé la première mèche (62e), Maripan la deuxième (66e), Keita Baldé la dernière (69e). Sept minutes pour intégrer le top 10 - enfin ! -, Monaco est 9e. Le voisin niçois, lui, s'est baladé face à Metz. Enfin ! Frappe de loin + panenka, Cyprien était en pleine forme. Ganago a mis fin aux espoirs de Metz en deuxième période (59e) avant la réduction de l'écart (3-1) puis un bijou de Lees-Melou (75e). Victoires par trois buts d'écart, copier-coller entre l'ASM et l'OGC Nice. Ennemis heureux...
Trois points qui font du bien aux hommes de Thierry Laurey
Direction l'Alsace pour signaler une autre performance remarquée, celle de Strasbourg. Le match fut compliqué, 4-2 score final face à Toulouse après avoir concédé l'ouverture du score, mais ce sont trois points qui font du bien aux hommes de Thierry Laurey. Le RCSA avait pris un carton à Brest (5-0) après la défaite face à l'Olympique Lyonnais, mais voilà la confiance retrouvée grâce à des buts de Koné (7e), Thomasson (26e), Ajorque (48e) et Mothiba (75e). Strasbourg pointe à la 15e place, six points devant le barragiste Metz, de quoi se rassurer après des instants compliqués.

Le gagnant : Rennes dans le top 4

Et de trois ! Après deux victoires consécutives face à Saint-Etienne (2-1) puis sur la pelouse de Metz (0-1), Rennes a décroché un nouveau résultat positif au Roazhon Park, ce samedi soir, face à Angers (2-0). Dès la 24e minute, Niang, sur un service en retrait de Raphinha, ouvrait le score en faveur des Bretons. L'international sénégalais s'offrait même un second but sur un nouveau service du Brésilien (80e) et permettait à Rennes de faire le break. Avec ce doublé, il a inscrit ses sixième et septième buts de la saison en Ligue 1. Idéal pour permettre à la formation de Julien Stéphan de grimper provisoirement à la quatrième place, à un point du LOSC, troisième. De son côté, Angers n'en finit plus de dégringoler au classement, malgré une réduction de l'écart tardive (93e), en concédant sa troisième défaite d'affilée, et pointe désormais à la dixième place.

Le perdant : Relégables encore relégués

Si la Ligue 1 est, en grande partie, très indécise et très compacte cette année, il y a tout de même deux ou trois exceptions. Il y a le PSG tout en haut, qui semble se diriger tranquillement vers le titre et tout en bas, il y a Nîmes, Metz et Toulouse. Ce samedi, les Grenats se sont fait corriger à Nice pour enregistrer une septième rencontre de rang sans victoire en Ligue 1, tout comme Toulouse, dépassé à Strasbourg, qui enchaîne lui sept défaites consécutives. Les Toulousains sont à égalité de points avec les Nîmois, vingtièmes, et à trois points de Metz, pour former un trio qui a tout l'air du tryptique favori pour la descente en Ligue 2. - J.C., N.M. et A.B.

Toute l'actualité de la Ligue 1
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :