Steven Fletcher regrette de ne pas rejouer au Vélodrome. (Presse Sport)
ECO

Steven Fletcher (Ecosse) : «Dommage que ce ne soit pas au Vélodrome»

Prêté à Marseille lors de la deuxième partie de saison, l'attaquant international écossais de Sunderland se réjouit de retrouver la France à l'occasion du deuxième match de préparation des Bleus.

«Comment appréhendez-vous ce match contre la France ?
Le coach a insisté sur le fait qu'il fallait être encore meilleurs que face à l'Italie, surtout offensivement. Des changements vont être apportés mais je pense qu'on a retenu les leçons de ce match. Nous sommes très motivés et nous voulons obtenir le meilleur résultat possible. C'est aussi l'occasion de se mettre en valeur contre le favori de l'Euro.

Ces leçons, quelles sont-elles ?
Ce qui nous avait posé problème, c'est leur système. On n'a pas su y répondre. Demain, ce sera différent. On espère leur rendre la vie difficile.

A titre personnel, qu'est-ce que cela représente de jouer en France ?
Je suis très content de revenir. C'est un sentiment spécial. C'est juste dommage que ce match n'ait pas lieu au Vélodrome.

Où en êtes-vous concernant votre avenir ?
J'ai des propositions pour un éventuel transfert. On verra bien ce qui se passe. Je n'en discuterai pas ici, ce n'est pas le moment.»
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :