Ligue 1 - OL

Sylvinho (OL) « très déçu » après le nul à Amiens

« Frustré » que son équipe n'ait joué « que 45 minutes » à Amiens (2-2) vendredi, Sylvinho estime que l'OL doit travailler son « mental ».

Sylvinho (entraîneur de Lyon, tenu en échec par Amiens, 2-2) : « Je suis très déçu, on perd deux points ici. On n'a pas très bien joué en seconde période et on laisse échapper la victoire, donc, on est très frustré. On n'a joué que 45 minutes. Un match c'est 90 minutes, on ne peut pas jouer que 45 ou 60 minutes si on veut gagner. C'était déjà arrivé contre Montpellier (0-1). On avait bien commencé et mal terminé, et ça a encore été le cas contre Bordeaux (1-1). Il faut qu'on travaille notre mental. On fait 45 très bonnes premières minutes. On fait une très bonne première période et on aurait pu mener au moins 3-1. Il n'y a pas d'excuse pour notre seconde période. On doit être plus fort mentalement. »
« Le but qu'on se prend à la fin est mérit?
Léo Dubois (défenseur de l'OL, au micro de Canal+ Sport) : « En seconde période, on s'est arrêté de jouer tout simplement, on a complètement déjoué, le but qu'on se prend à la fin est mérité. Il faudra qu'on trouve des solutions, il faut qu'on bosse et qu'on se remette en question car on a un match important mardi en Ligue des champions (contre le Zénith Saint-Pétersbourg). Il faut analyser ce résultat négatif pour nous et se relever mardi devant notre public, on en a besoin et ils en ont besoin. »
Jeff Reine-Adélaïde (milieu de l'OL) : « C'était un match compliqué. On a eu du mal à ressortir les ballons. On est très déçu car on voulait ces trois points. C'est un nul, un point. On avance petit à petit. Il va falloir commencer à gagner ce genre de match et avoir plus de mental. On est des professionnels, on va se mobiliser pour faire la meilleure prestation mardi à domicile contre Saint-Pétersbourg en Ligue des champions. »
Réagissez à cet article
500 caractères max
Gaucho 14 sept. à 6:16

On ne peut être déçu que par soi m?me. Si l'autre ne fait pas ce qu'on attend de lui c'est qu'on l'a mal estimé.Sylvinho ferait bien de se remettre en question et d'admettre que le "boulard" des lyonnais ne se traite pas par une maniere de jouer mais par une therapie de choc et des leçons d'humilité et çà en commencant par leur president pour montrer l'exemple et le chemin, mais il y a du boulot.

ADS :