19 January 2019 - Premier League Football -   Manchester United v Brighton & Hove Albion - Paul Pogba of Man Utd throws his arms up after the ball goes out of play - Photo: Charlotte Wilson / Offside. *** Local Caption *** (L'Equipe)
Ligue des Champions - Manchester United

Taille patron, nouveau poste, statistiques affolantes... Zoom sur la forme étincelante de Paul Pogba avec Manchester United

Libre et plus haut sur le terrain, Paul Pogba illustre le renouveau de Manchester United depuis l'arrivée de Solskjaer sur le banc. Retour sur le nouvel élan du milieu de terrain avec notamment Sambou Tati, son entraîneur en U13 à l'US Roissy-en-Brie.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Le 18 décembre dernier, José Mourinho est démis de ses fonctions de manager de Manchester United. Paul Pogba peut être soulagé. Il en a enfin fini avec cette guerre d'ego qui l'opposait au technicien portugais. Attendu au tournant depuis, le Français fait preuve d'énormément de personnalité et de talent pour assumer ses responsabilités. Les statistiques sont éloquentes. Sous Mourinho, Pogba a disputé quatorze matches pour inscrire trois buts et délivrer trois passes décisives. Sous Solskjaer, l'ancien de la Juventus en est à huit réalisations et cinq caviars en neuf rencontres. Pour le Telegraph, «la forme spectaculaire de Paul Pogba est l'emblème de la transformation de Manchester United». Le Guardian abonde dans le même sens en qualifiant Pogba de «pilote» des Red Devils.

Lire : Solskjaer parti pour rester à Manchester United ?
Cette renaissance trouve son essence dans un changement tactique. Plutôt milieu défensif avec Mourinho, Paul Pogba est désormais utilisé dans un rôle plus avancé, en électron libre devant la paire Matic-Herrera, sa position préférentielle. Une version confirmée par le principal intéressé sur la chaîne de Sky Sports : «C'était difficile dans le système de Mourinho. J'aime être plus offensif, presser, jouer haut. Défendre n'est pas ma meilleure qualité. Mes arrières sont sécurisés avec Matic et Herrera derrière moi. J'ai plus de liberté».

«Il faut qu'il y ait des joueurs qui travaillent pour Pogba»

Cette liberté est une notion fondamentale chez Paul Pogba d'après Sambou Tati, président de l'US Roissy-en-Brie et ancien coach de la «Pioche» : «Défensivement, il faut qu'il y ait des joueurs qui travaillent pour Paul comme Marchisio et Vidal à la Juventus. Ca ne doit pas être lui qui travaille pour les autres. Il peut le faire mais il n'aime pas ça». Et offensivement ? «Actuellement, il brille dans le même registre que chez nous en jeunes, c'est-à-dire en électron libre derrière l'attaquant. Paul, c'est la spontanéité. Il faut qu'il soit dans une position assez haute pour faire parler son instinct, tenter ses gestes techniques», martèle celui qui est encore régulièrement en contact avec le Mancunien.
«Il est à l'origine du réveil de Manchester en étant le leader de l'équipe en numéro 10»
Un nouveau poste qui a grandement contribué à redonner vie à tout un club. Claude Puel, bien placé pour en parler après avoir perdu contre Manchester United avec Leicester le 3 février (défaite 1-0 sur une passe lumineuse de Pogba), va même plus loin dans les colonnes du Parisien. Pour lui, «le renouveau des Reds Devils, c'est Pogba ! Il est à l'origine du réveil de Manchester en étant le leader de l'équipe en numéro 10. L'équipe est construite autour de lui». Et d'analyser le profil du champion du monde : «On ne peut pas mettre un marquage individuel sur lui. Il est puissant, il sent bien les coups dans la surface, coupe les trajectoires, se projette très vite. On ne peut pas vraiment l'arrêter. C'est un défi physique quasi impossible».
Au-delà de l'aspect purement footballistique, Paul Pogba a surtout changé d'état d'esprit. Impliqué dans un conflit quotidien avec Mourinho, le joueur a retrouvé le sourire sous la direction de Solskjaer grâce au management beaucoup plus souple et jovial du Norvégien. «Paul marche vraiment à la confiance. Pour qu'il s'investisse, il faut beaucoup lui donner, lui faire sentir que c'est quelqu'un d'important, précise Sambou Tati. Parfois, il est en dilettante donc faut le piquer un peu. Mais avec Mourinho, ce n'était pas des piques, c'était des attaques. Mourinho n'a pas su comprendre le fonctionnement de Paul». Les Parisiens sont prévenus. En face d'eux mardi se dressera un tout nouveau Paul Pogba. Celui qui appartient à la caste des meilleurs millieux de terrain au monde.

Mehdi Elouar
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :