Soccer Football - Premier League - West Bromwich Albion v Chelsea - The Hawthorns, West Bromwich, Britain - September 26, 2020. Chelsea's Thiago Silva Pool via REUTERS/Catherine Ivill EDITORIAL USE ONLY. No use with unauthorized audio, video, data, fixture lists, club/league logos or 'live' services. Online in-match use limited to 75 images, no video emulation. No use in betting, games or single club /league/player publications.  Please contact your account representative for further details. (Reuters)
À lire dans FF

Thiago Silva et les conditions de son départ du PSG : «Ça ne m'a vraiment pas plu»

Thiago Silva, l'ancien capitaine du PSG, parti au mercato à Chelsea, revient pour la première fois, avec des mots forts, sur les conditions de son départ et les hésitations de Leonardo. Un entretien à retrouver dans le nouveau numéro de France Football disponible mardi en kiosque.

Son départ du PSG : «Une situation qui m'a énervé»

«C'est une situation qui m'a énervé. La manière dont cela a été conduit ne m'a vraiment pas plu. Même s'il y avait le confinement, les choses auraient dû se faire différemment. J'étais au Brésil, en quarantaine, quand Leonardo m'a appelé pour me dire qu'à cause de la pandémie et des difficultés... (Il s'interrompt.) Non, d'abord, il m'a demandé si j'étais OK pour continuer deux mois de plus afin de disputer un éventuel Final 8. Je lui ai dit que oui. Mais il m'a répondu que le club n'irait pas au-delà de ces deux mois. Ce serait deux mois et rien d'autre. Ça aurait dû se faire différemment.»

La tentative de Leonardo de le retenir : «Leo a fait ça de manière maladroite»

«Toute ma carrière au PSG, j'ai donné le maximum, je n'ai jamais triché. C'est comme si trois matches durant le Final 8 avaient tout changé  ? Et tout ce que j'avais réalisé pendant ces huit ans, ça ne comptait plus  ? Ce n'est pas cohérent. Leo a fait ça de façon maladroite et précipitée. Pas seulement avec moi d'ailleurs. Je pense aussi à Cavani qui est le meilleur buteur de l'histoire du PSG. Je le dis pour que le club progresse et ne commette plus ce genre d'erreurs à l'avenir.»

L'approche lyonnaise : «Juninho rêvait de me faire venir»

«C'est seulement après la finale (de C1 face au Bayern, le 23 août, 0-1) que mon agent (Paulo Tonietto) m'a parlé des clubs intéressés et qu'il m'a dit que Juninho rêvait de me faire venir. Ça me rend très fier de savoir qu'il a pensé à moi, qu'il me voulait dans un rôle de leader. Ça prouve que mon travail au PSG a été reconnu. Je crois aussi avoir démontré lors du Final 8 que je pouvais encore être très performant.»

Chelsea : «J'ai toujours espéré quelque chose de grand»

«En vérité, quand j'ai su que c'était fini avec le PSG, j'ai toujours espéré quelque chose de grand. Au début, on avait peur que mon âge soit un frein et que les dirigeants aient des préjugés négatifs. C'est très difficile de rebondir quand tu as dépassé les 33-34 ans. Mais j'ai voulu y croire, j'ai prié pour que Dieu me trouve un projet à la hauteur de mes ambitions. Il m'a entendu car Chelsea, c'est ce qui se fait de mieux en Angleterre.»

Ses adieux manqués : «Ça me fait mal»

«C'est triste de ne pas avoir pu saluer les supporters. Le pire c'est que ce fut pareil au Milan AC. À l'époque, Pirlo, Nesta et Gattuso ont disputé leur dernier match et ont été célébrés par San Siro. J'étais là, mais j'ignorais que je disputais moi aussi mon dernier match. Finalement, j'ai disputé les JO de Londres et rejoint le PSG sans dire au revoir. Là, c'est terrible de ne pas avoir pu ressentir une dernière fois l'affection des fans du PSG. Ça me fait mal. Je vais continuer à supporter ce club qui restera à jamais dans ma vie. Ensuite, pourquoi ne pas revenir dans quelques années pour disputer un dernier match  ? On pourrait organiser un match amical entre le Fluminense et le PSG, non  ?»
Retrouvez l'intégralité de cet entretien dans France Football, en version numérique dès ce lundi à 18 heures en cliquant ici ou en kiosque à partir de mardi.
Réagissez à cet article
500 caractères max
Silvaneric 1 oct. à 9:07

6 pages sur un joueur qui joue à Chelsea et qui vient chouiner comme un gosse c'est pathétique chers amis de FF. Reprenez vous un peu.

fortilusjames 30 sept. à 4:57

Salut tout le monde c'est vraiment un grand plaisir que Dieu ma choisir pour te solliciter pour votre courage mon nom c'est Fortilus James

Kenzou 29 sept. à 11:48

Il n’a pas accepté de baisser son salaire pendant la Covid19 , alors que les entraînements et la complétion étaient suspendus .

taegguk 29 sept. à 5:37

et toi ? tu devais faire passer un cap au PSG . . .

Kenzou 29 sept. à 0:17

Le calendrier ne permettait pas un match amical.Cavani non plus n’a pas eu sa fête .Lui , il est sorti la tête haute .Il a même refusé les 2 mois de Contrat additionnels.Et dire qu’avec Cavani en finale contre le Bayern , le PSG aurait gagné .Luis Suarez 33 ans ( Barça ) n’a pas eu les honneurs qu’ils mérite , mais ne s’est pas plaint .C’est la loi du Football Business .

voir toutes les réactions
ADS :