Ligue 1 - Monaco

Thierry Henry, entraîneur de Monaco : « Il y a 10 000 fois penalty sur Rony Lopes »

Le coach de Monaco Thierry Henry s'en est pris au VAR, qui ne fonctionnait pas au moment où un penalty aurait pu être accordé à Rony Lopes, contre Strasbourg (1-5) samedi.

« J'ai un scoop pour vous ! », a lancé Henry en entrant dans la salle de conférence de presse du Stade-Louis-II de Monaco après l'humiliation face à Strasbourg (1-5) samedi. « Il y a une faute sur Rony Lopes dans la surface alors qu'il y a 2-1. Le quatrième arbitre (Gaël Angoula) me dit : "Je suis vraiment désolé, M. Henry, le VAR ne fonctionne pas". Il y a 10 000 fois penalty sur Rony Lopes. Alors moi, j'aimerais bien savoir pourquoi le VAR ne fonctionnait pas pour Monaco. Et elle s'est remise à fonctionner juste après ! Bizarre. [...] Là, c'est un peu trop. Il faut qu'on m'explique pourquoi elle ne fonctionnait pas sur un penalty flagrant. »
« On se bat un peu contre tout. Mais s'il y a ça aussi en plus, on arrête ! »
Peut-on résumer la défaite à une erreur d'arbitrage ? « Oui, a rétorqué Henry. À ce moment-là, oui. Parce qu'à 10, on revient sur une équipe qui commence à douter. » À la question de savoir si c'était pour cela qu'on l'aurait vu proférer des insultes, il a répondu : « Oui. J'ai dit quand même : "Il faut arrêter, c'est un peu trop !" On se bat un peu contre tout. Mais s'il y a ça aussi en plus, on arrête ! »
Son homologue strasbourgeois Thierry Laurey a, pour sa part, précisé avoir été prévenu par le quatrième arbitre que « le VAR ne fonctionnait pas pendant un moment, avant qu'il nous dise que ça remarche. » « Je me mets à la place de Thierry, mais il y a des périodes où la technologie ne fonctionne pas toujours. C'est déjà arrivé ponctuellement en L1 sur un ou deux matches. Il y a même eu un match entier de Dijon où le VAR ne fonctionnait pas. Ce n'est pas pour ça que tu vas gagner un match. »

Falcao : «C'est une grosse blague !»

Réagissez à cet article
500 caractères max
stoichkov94 20 janv. à 7:29

Oui, il faut arrêter car, monsieur Henry, vous n'êtes surtout pas au niveau pour entraîner.

ADS :