Championnat des étoiles
acheter
Coupe du Monde 2022

Thierry Henry félicite les joueurs d'avoir pris position sur la coupe du Monde au Qatar

Thierry Henry a salué la prise de position de certaines équipes nationales, comme le Pays-Bas ou la Norvège, face au traitement des ouvriers chargés de la construction des stades de la coupe du Monde 2022 au Qatar.

Invité de l'émission Newsnight de la BBC, l'ancien attaquant de l'équipe de France Thierry Henry a félicité les actions de certaines équipes nationales contre l'organisation de la Coupe du monde 2022 au Qatar. « Permettez-moi de parler de ce que les joueurs et Fédérations ont fait : c'était génial. Ils prennent position et je pense que le football peut aussi être cela, a-t-il souligné. Ces joueurs doivent se rendre compte qu'ils ont une voix et qu'ils peuvent changer beaucoup de choses. » La semaine passée, la Norvège et les Pays-Bas avaient protesté avant leur rencontre qualificative pour cette Coupe du monde. En cause, les conditions de travail des ouvriers chargés de construire les stades de la compétition.

Henry s'attaque au « gros bonnet » de la FIFA

Après avoir félicité les joueurs de ces équipes, Thierry Henry a pris à partie les dirigeants de la FIFA : « Maintenant, est-il juste que la Coupe du monde se déroule là-bas (au Qatar) ? Je veux que les "gros bonnets" me le disent. Qu'ils sortent et expliquent ce qui se passe. » La FIFA a décidé de ne pas prendre de sanctions à l'encontre des joueurs ayant protesté mais cela ne suffit pas pour l'ancien attaquant des Bleus : « Ils disent qu'ils ne prendront pas de mesures contre les équipes qui ont fait cela parce qu'ils ne peuvent tout simplement pas le faire, a-t-il estimé. Cette initiative est un beau geste pour tous. Maintenant montrez-nous vos visages et laissez-nous discuter des problèmes. »

lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max
Daghe.Monaco 6 avr. à 16:40

dans quelques temps il va mettre des lunettes pour la jouer intello comme thuram

ghys59 31 mars à 23:05

Au lieu de protester, ces équipes (ou ces joueurs) devraient refuser de disputer les éliminatoires. Comme l'ont fait les pays africains avant le mondial 66 pour protester contre le seule place attribuée au continent. Dans 18 mois, on verra qui ira au bout de son engagement...

ADS :