Ligue 1 - Monaco

Thierry Henry, après OL-Monaco : « On ne peut pas perdre comme ça »

L'entraîneur monégasque a tenté difficilement de contenir son énervement après la lourde défaite de son équipe hier à Lyon (0-3). Il regrettait le comportement de ses joueurs.

« Êtes-vous agacé par le manque de révolte de votre équipe face à Lyon (0-3) ?
Ça fait un petit moment que j'ai soulevé le débat. Contre Dortmund (défaite 0-2 en Ligue des champions) déjà, je l'avais dit, même si on savait qu'on était déjà éliminés (avant le match). Je suis vraiment énervé parce qu'on ne peut pas perdre comme ça. Ce soir, on a fait exactement la même chose. À un moment donné, on veut bien parler, mais regardez les deux premiers buts : il y a une passe de 35 mètres au sol qui passe au sol entre deux joueurs et un Lyonnais qui s'arrache pour aller marquer. Il y avait de qualité en face, Lyon a fait un bon match. Mais sur le premier but, on leur redonne la balle gratuitement. On sort à tort et à travers. Pas un joueur n'arrive à parler, aucun ne réagit. Le seul qui le fait, c'est un Lyonnais.
« On va essayer de mettre ce match de côté »
Quelles sont les choses à sauver de ce match ?
On a juste perdu 1-0 la seconde période. C'est énervant parce qu'on s'est parlé à la mi-temps. On s'est dit qu'on allait essayer de revenir, même si ce n'est pas évident dans la situation actuelle. Et (Alexandre) Golovine prend un rouge. C'est devenu encore plus difficile. On va essayer de mettre ce match de côté, parce qu'on a un gros match qui arrive contre Guingamp (samedi prochain en Championnat).
Quels leviers pouvez-vous désormais actionner ?
Il n'y en a pas beaucoup. On a un match dans la semaine (mercredi en 8es de finale de la Coupe de la Ligue contre Lorient), ça va être difficile de travailler.
Pourquoi avoir choisi de revenir à une défense à trois ?
Pour répondre à ce que Lyon a fait. On savait qu'ils mettaient de la densité au milieu de terrain.
Vous demandez-vous parfois ce que vous êtes venu faire dans cette galère ?
Pas du tout (ferme).
Restez-vous optimiste pour la suite de la saison ?
Oui. »

Benaglio : « On a rendu la vie trop facile à Lyon »

Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :