CM 2018 - Belgique

Thomas Meunier : «Les Français ont été plus intelligents»

Thomas Meunier, latéral droit de la Belgique et du PSG, estime que les Bleus ne sont pas ennuyeux même si leur méthode «casse un peu la magie».

Thomas Meunier retrouvera son poste de titulaire dans le couloir droit des Diables Rouges samedi à Saint-Pétersbourg, où Roberto Martinez alignera une équipe type selon le joueur. Le latéral du PSG tient à cette troisième place qui n'est pas «une perte de temps». Suspendu face aux Bleus (0-1), il a évacué sa frustration en tribune. Il est désormais «impatient» de terminer par un succès sur l'Angleterre, «pour écrire notre propre histoire» et «récompenser tous ceux qui nous ont encouragés». Ce serait le meilleur bilan belge en Coupe du monde après la quatrième place des anciens de 1986.
«Que vous a-t-il manqué pour battre les Bleus ?
Avant tout de la réussite pour faire la différence. Si on regarde le contenu, cela a été assez équilibré dans l'ensemble. Mais on a eu une période de vingt minutes, en début de match, où on a eu quelques possibilités. Quelques fois, il faut marquer pendant ces temps forts. Ensuite, on a eu une équipe de France assez rugueuse, défensivement très costaude. Et c'est devenu compliqué. On a vu des joueurs qui ont défendu, qui ont donné leur vie. Le Japon, malgré son avance (2-0), a voulu achever le match. Et ils se sont fait avoir. Le Brésil, un peu la même chose. La France a joué juste plus intelligemment.
Après la défaite, certains de vos coéquipiers ont critiqué la façon de jouer des Bleus. Sont-ils mauvais joueurs ?
Il y a eu beaucoup de frustration par rapport au résultat. On était persuadé que l'on pouvait se qualifier. On est tombés sur une équipe qui a joué très regroupée. Cela a surpris pas mal de joueurs qu'avec autant de qualités techniques et individuelles, les Bleus jouent de cette façon. A un moment, Griezmann faisait du marquage sur Witsel. Giroud évoluait milieu défensif. Alors chapeau à Didier Deschamps pour sa gestion et avoir obtenu ça de son groupe.
À lire
Courtois : «C'est dommage pour le foot que la Belgique n'ait pas gagné»
Les Bleus sont-ils ennuyeux ?
Non. Quand on joue au plus haut niveau, seul le résultat compte. Leicester a été champion d'Angleterre en faisant la même chose, c'est-à-dire en pratiquant la contre-attaque, des transitions rapides et de longs ballons. Il ne sert à rien de faire du beau foot si vous ne l'emportez pas. Arsenal a une grande qualité de jeu sans avoir les trophées qui vont avec. On a joué la France comme elle souhaitait faire. C'est dommage pour le spectacle. Ça casse un peu la magie de la Coupe du monde. Mais voilà, ils ont été plus intelligents.
Kylian Mbappé a-t-il exagéré en gagnant du temps en fin de rencontre ?
C'est probablement une demande du staff. A Paris, je l'ai rarement vu faire ça. C'est un super talent. J'espère qu'il n'y a pas de mauvaise influence autour de lui. Et qu'il comprendra que si des Ronaldo, Messi, Zidane sont restés si longtemps au top, c'est qu'ils ont aussi eu une attitude exemplaire. Il a les moyens d'entrer dans la légende comme ces joueurs-là. Qu'il se concentre sur ce qu'il a à faire et il rencontrera la gloire.
Quel souvenir fort garderez-vous de cette Coupe du monde ?
Le mach contre le Japon (3-2). C'est le reflet des années de travail avec Wilmots et Martinez. Le groupe a très peu changé. Le Japon a subi notre mentalité. Les joueurs se sont dévoués pour leur pays. Je n'ai eu que des réactions positives à notre parcours. C'est pour ça que cette troisième place, il nous la faut absolument. On doit leur rendre et nous la rendre. Et je n'ai pas envie de repartir avec deux défaites en une semaine.»
Réagissez à cet article
500 caractères max