(L'Equipe)
L'Afrique, c'est foot

Thomas Partey (Atlético de Madrid), le temps des honneurs

Vainqueur de la Ligue Europa contre Marseille mercredi soir, le milieu de terrain défensif ghanéen est entré dans le cercle très fermé des Africains titrés sur le Vieux Continent. (Photo Twitter officiel de Thomas Partey)

A peine entré, à la 88e minute de cette finale contre l'OM (3-0), il s'est retrouvé mêlé à l'action qui a abouti au troisième but des Colchoneros. Finaliste malheureux de la Ligue des champions 2016 contre le Real Madrid, le Ghanéen Thomas Partey a remporté à Lyon son premier trophée continental avec l'Atlético de Madrid. Un club où il était arrivé à l'âge de 18 ans, en 2011, en provenance de son petit club d'Odometah FC. L'histoire de ce milieu de terrain longiligne est un éloge de la patience. Après des débuts en équipe réserve de l'Atlético en 2012, il est prêté deux saisons d'affilée : d'abord à Majorque en D2, puis à Almeria. Deux expériences très positives puisqu'il dispute lors de chaque exercice plus de trente rencontres et qu'il démontre au passage qu'il sait aussi marquer des buts.
Alors que les Ghanéens jouaient la qualification pour le Mondial 2018, il inscrit un superbe triplé lors de la victoire contre le Congo (5-1).
De retour à l'Atlético, Partey se voit enfin offrir sa chance en équipe première par Diego Simeone, qui aime les joueurs de tempérament, travailleurs et disciplinés. "El Cholo" récompense le jeune Ghanéen en le faisant entrer lors de la prolongation de la finale de Ligue des champions contre le Real Madrid en 2016. Dans la foulée, Avram Grant, alors sélectionneur du Ghana, décide de l'incorporer aux Black Stars. Il ne quittera plus jamais le groupe. Alors que les Ghanéens jouaient la qualification pour le Mondial 2018, il inscrit un superbe triplé lors de la victoire contre le Congo (5-1). Un exploit malheureusement inutile puisque l'Egypte bouclera ce groupe en tête...
Cette saison, Partey a participé à une cinquantaine de matches avec les Colchoneros, dont 38 comme titulaire. Aussi à l'aise au milieu qu'au poste de latéral, il a été élu meilleur joueur du Ghana par la presse sportive de son pays (SWAG) quelques jours avant la finale de Ligue Europa, devant des joueurs plus chevronnés. Quelques minutes après avoir levé le trophée continental, Partey a posté des images sur les réseaux sociaux et, comme souvent, remercié "le Tout-Puissant". Pendant ce temps-là, le Ghana fêtait dignement l'enfant d'Odumase Krobo, une petite ville qui borde la zone du lac Volta...
Frank Simon
Réagissez à cet article
500 caractères max