Championnat des étoiles
acheter
Solidarité

Tolisso, un champion du monde au soutien des enfants handicapés

En cette période de confinement, l'international français du Bayern Munich participe à des visioconférences avec des enfants en situation de handicap. Les premières séances, cette semaine, ont été de vraies réussites. D'autres suivront à partir de lundi.

Paul a douze ans, il vit à Bayonne, il est mordu de foot et adule le PSG, Neymar et Mbappé. De ce point de vue, c'est un enfant comme beaucoup d'autres. Mais Paul est atteint de trisomie 21, ce qui le prive de la vie ordinaire des garçons de son âge. Mercredi, un événement est venu briser sa routine : Paul a passé plus d'une heure et demie en visioconférence avec Corentin Tolisso, le champion du monde français du Bayern Munich. « On a ressenti quelqu'un d'entier, Corentin ne faisait pas de chichis, il était content d'être là, témoigne Benoit Laporte, le père du jeune garçon. Il s'est intéressé au langage de Paul, le Makaton (un langage des signes simplifié). »
« Je m'étais toujours dit que je ferais quelque chose pour eux »
Paul a partagé cet instant privilégié avec d'autres familles, et d'autres enfants en situation de handicap. Via l'application « Zoom », qui permet de se réunir à plusieurs en visioconférence, Corentin Tolisso a pris l'initiative, en cette période de confinement, de venir en aide à « Tous mobilisés » (*), une plateforme nationale d'écoute, d'aide et de soutien aux familles ayant un enfant en situation de handicap, créée par la Fédération Nationale Grandir Ensemble.
L'international français de vingt-cinq ans a été sensibilisé très tôt à la problématique du handicap car sa mère a été directrice de deux établissements spécialisés, à Thizy près de là où il a grandi, et à Lyon. « J'étais touché, quand j'étais petit, par ce qu'ils vivaient, explique l'ex milieu de terrain de l'OL. Je m'étais toujours dit que je ferais quelque chose pour eux. »
« Corentin est venu nous voir car il voulait faire des actions concrètes »
Il s'est donc rapproché il y a déjà quelque temps du programme PlayersForSociety, initié par l'Union nationale des footballeurs professionnels (UNFP), qui a vocation à accompagner les volontés d'engagement des footballeurs. « Corentin est venu nous voir car il voulait faire des actions concrètes, explique Jérôme Dumois, cofondateur de PlayersForSociety avec Sylvain Kastendeuch. Il apporte des idées, des réflexions et on construit les projets ensemble. Il s'est dit qu'il fallait agir, car il y a une situation d'urgence. »
Tolisso va ainsi régulièrement poursuivre ces échanges vidéo avec cinq ou six familles. « On apprend à se connaître, c'est un moment sincère, agréable pour eux et pour moi, assure le joueur. Ils ont des questions, ils se demandent comment se passe la vie d'un footballeur pendant le confinement. Des liens se créent. Je vais les revoir en visio et pourquoi en vrai dans le futur. On va continuer à faire ça sur le long terme, je m'y engage. »
« On veut changer les regards, les préjugés... Je veux les aider.
Ils n'ont pas choisi leur situation »
L'ancien Lyonnais ne veut pas s'arrêter là, son esprit fourmille de projets pour l'après crise sanitaire. « On réfléchit beaucoup sur des outils d'intégration pour que les jeunes en situation de handicap puissent être partie prenante de la société, poursuit-il. On veut changer les regards, les préjugés et faciliter l'accès à l'emploi, aux stages pour les jeunes... Je veux les aider. Ils n'ont pas choisi leur situation. »

Vidéo : Corentin Tolisso apprend à dire « ça va » en Makaton

Depuis mercredi, Paul ne rêve plus que de Corentin Tolisso. Pour la prochaine visio, qu'il attend avec impatience, il remettra peut-être son maillot de l'équipe de France et sa casquette. « Ça lui a créé des rêves, il y pense tout le temps, souffle son père. Quand il a raccroché, il s'est dit qu'il avait un nouveau copain. Des trucs comme ça, ça lui donne envie de vivre, il est fier, on a envoyé des captures d'écran de l'échange avec Corentin à ses amis... »
« Je vais faire un geste en Makaton que Paul m'a appris. Il signifie "la victoire est pour vous" »
La fierté sera exacerbée lorsque le football reprendra : Tolisso a promis de lui dédicacer son prochain but. « Je vais faire un geste en Makaton que Paul m'a appris, dit le joueur. Il signifie "la victoire est pour vous". Ce sera pour tous les enfants. »
(*) Tout parent ayant un enfant en situation de handicap peut contacter la plateforme « Tous mobilisés », sur le site www.grandir-ensemble.com ou par téléphone au 0 805 035 800 (Numéro Vert gratuit) ouvert du lundi au samedi de 9h à 17h.
Réagissez à cet article
500 caractères max
Heraclite 11 avr. à 12:05

Voilà de belles actions à mettre en valeur. Je préfère être nourri de ce genre d article plutôt que de savoir si machin s éclate avec ses chiens dans son jardin de 3 hectares ou si truc arrive à se distraire du confinement dans sa baraque a 25 millions de dollars

ADS :