moubandje (jacques francois) yago (steeve) 20 akpa akpro (jean daniel) regattin (adrien) bodiger (yann) (L. Argueyrolles/L'Equipe)
Exploit de l'année 2016

Toulouse, le coeur et les tripes

Longtemps promis à la relégation, Toulouse a fini par arracher un maintien inespéré à la toute dernière journée grâce à un coup franc tardif du jeune Bodiger. Pour FF, c'est bel et bien l'exploit de l'année.

1er mars 2016. Pascal Dupraz est nommé sur le banc toulousain en lieu et place de Dominique Arribagé, parti quelques jours plus tôt après un nouveau revers face à Rennes, à domicile (1-2, deux buts encaissés dans le temps additionnel). Le Tef est alors 19e, à... dix points de Reims, premier non relégable. A dix journées de la fin, le challenge du maintien proposé à l'ancien technicien d'Evian est périlleux, voire impossible. Mais il décide de le relever. Avec conviction. «J'entends que le TFC a une chance sur un milliard de se maintenir en L 1. Pour moi, c'est plus une chance sur deux : soit il se maintient, soit il ne se maintient pas», lâche-t-il lors de sa présentation à la presse.

Le Haut-Savoyard ne s'arrête pas là. «Permettez-moi de tenter ce pari fou, laissez-nous le tenter, ajoute-t-il. La situation est certes incertaine, mais l'incertitude demeure. Le TFC est bien en L 1. Il faut mettre des choses en action pour inverser la tendance.» Il instaure alors une nouvelle discipline, faite de rigueur dans «un cadre extrêmement strict en termes de ponctualité ou de règlement. Je veux qu'on soit irréprochables sur le respect de certaines valeurs.» Ses discours emplis d'ambitions font mouche auprès du groupe, qui adhère.
4 victoires lors des 28 premières journées, 5 lors des 10 dernières.
«Les neuf premiers matches, j'ai besoin de vous, lance-t-il à ses joueurs. Le dixième, je m'en occupe.» Tout le monde tient parole. Les Toulousains signent quatre succès (pour trois nuls et deux revers) en neuf rencontres, soit autant que lors des 28 premiers matches, et quittent la zone rouge au soir de la 37e journée. En cas de victoire à Angers, lors du dernier rendez-vous de la saison, ils seront sauvés. Impensable quelques semaines plus tôt. Et pourtant...

Menés au score à deux reprises (Ketkeophomphone 12e, Benrahma 62e), ses hommes, qui ont eu droit çà un discours d'avant-match aussi fort que poignant, avec notamment des vidéos de leurs proches, trouvent la force de revenir à chaque fois (Ben Yedder 59e, Braithwaite 78e). Mais ce nul ne suffit pas puisque Reims mène dans le même temps face à Lyon (4-1). Toulouse n'a d'autre choix que de s'imposer pour conserver sa place au sein de l'élite. Sur son banc, Pascal Dupraz a une intuition. «Je sais pas pourquoi, je réfléchis à Bodiger avec son pied gauche. Je sais pas pourquoi mais j'ai ça en tête» lance-t-il à a son adjoint, des propos qui seront montrés par la suite dans J+1, sur Canal+.
Il lance son jeune poulain à la 66e minute, en lieu et place de Didot. Quatorze minutes plus tard, le TFC obtient un coup franc excentré, côté droit. Bodiger, à peine 21 ans, prend sa chance du gauche. Lucarne. Toulouse reste en Ligue 1. Un exploit, un vrai.
Bruno Rodrigues

Le maintien de Toulouse est l'exploit de l'année. Êtes-vous d'accord ?

Réagissez à cet article
500 caractères max
thibaud.akenine 24 déc. à 12:11

Non moi je pense que c'est le maintien du Nimes Olympique l'exploit de l'année

ADS :